Nicola Spanti, RyDroid

RyDroid Web Proxy

RyDroid Web Proxy est un un proxy web applicatif, il s'utilise donc à travers un client web. Le client demande une page à travers un formulaire, puis la page est récupérée par le proxy (qui est un serveur), ensuite la page est modifiée pour que toutes les références (liens, images, feuilles de style, scripts, etc) pointent vers le serveur, enfin la page est envoyée au client. Il peut être utilisé pour l'anonymat et pour contourner la censure, ce n'est néanmoins pas pour cela qu'il a été créé.

En effet, la raison de sa création est la capture aisée de sessions web, y compris celles qui sont chiffrés (via HTTPS). Les données capturées peuvent être utilisées par un outil de test de charge et ainsi avoir un vrai parcours utilisateur/utilisatrice (en anglais on parlerait d'une user story ou de plusieurs successives selon le cas). L'outil enregistre dans son propre format, mais il est possible d'exporter dans au moins le format du module complémentaire ISAC de CLIF. Cela s'explique simplement : j'ai créé ce logiciel (pendant un stage) à Orange qui au moins à l'époque payait quelqu'un pour contribuer à CLIF. C'est pourquoi il est parfois appelé CLIF Web Proxy.