Pokémon Black and White 3: Genesis (GBC)

Présentation de Pokémon Black and White 3: Genesis

Pokémon Black and White 3: Genesis (anciennement Untitled Unova Game) est un jeu vidéo pour la Nitendo GameBoy Color (dont GBC est l'acronyme et est couramment utilisé). Il est dans la ligné classique des jeux pokémons, c'est-à-dire que c'est un RPG (Role Playing Game) avec incarnation d'un dresseur et en combat tour par tour. L'histoire est inédite, elle a été faite spécifiquement pour ce jeu.

Ce n'est pas un jeu pokémon officiel. Il a été fait par un·e fan, qui se donne Azure_Keys comme pseudonyme. Contrairement à bien des hackROMs, les modifications n'ont pas été faites sur le code binaire, en l'occurrence de Pokémon Crystal qui est la ROM de base, mais à partir du code remis en assembleur humain. On peut regretter qu'au moment d'écrire ces lignes (aout 2021) il n'y ait aucune indication de licence pour les modifications.

Pour ce qui est du jeu en lui-même (enfin pensez-vous peut-être !), il se veut être une suite à Pokémon Blanc et Noir 2, des jeux officiels sorti sur la Nitendo DS, une console bien plus récente que la GBC (qui n'avait qu'un écran et de moindre résolution, moins de puissance de calcul et de mémoire, etc.). Le jeu prend du coup place dans la même région, à savoir Unys. En revanche, il ne reprend pas toutes les nouveautés introduites entre Crystal et Blanc/Noir 2, mais il en reprend tout de même un certain nombre (dont certains pokémons, certaines poké-capacités, la séparation entre physique et spécial, le poké-type fée, certains objets, les CTs utilisables à l'infini). Mais il y a aussi d'autres modifications sympas, comme les chaussures de sport que l'on a dès le début et le remplacement des évolutions par échange par d'autres mécanismes ne nécessitant pas d'être 2.

Application du patch IPS

Pourquoi faut-il patcher ?

Même si le jeu a plein de choses inédites par rapport aux jeux officiels sortis sur GBC et que ça a nécessité beaucoup de travail, il ne part pas pour autant de rien en terme de code. En effet, pour éviter d'avoir à recoder certaines choses, un jeu officiel pré-existant est utilisé. Pour que celui-ci soit simple à trouver, la base est un jeu officiel, donc très connu et déjà recherché pour lui-même, ainsi qu'invariant (car il n'y aura pas de mise-à-jour, du moins aucune qui soit officielle).

Pourquoi alors ne pas fournir le jeu déjà patché ? L'explication est de n'avoir à fournir que la différence. Si on a déjà le jeu qui sert de base, ça fait une quantité de données légèrement moindre à obtenir, mais cet argumentaire est en fait au mieux anecdotique. Le vrai avantage est sur le plan légal. En effet, distribuer un jeu sous droit d'auteur sans l'accord du dit auteur (en général une personne morale) est illégal dans certaines juridictions, y compris si cela en est qu'une partie. En ne distribuant qu'un patch, c'est-à-dire un différentiel applicable, ça évite le risque juridique, ou plutôt le déplace vers les gens qui appliquent le patch, car ceux-ci doivent en théorie avoir eu légalement le jeu de base.

La ROM de base

Pokémon Black and White 3: Genesis utilise Pokémon Crystal comme ROM de base sur-laquelle il faut appliquer le patch. Attention, il s'agit de la version anglaise. Ce n'est pas étonnant puisque le jeu est lui-même en anglais.

Pour vérifier que vous avez la bonne version, vous pouvez en faire calculer la somme de contrôle selon divers algorithmes. Sous GNU/Linux et *BSD, vous avez probablement des programmes pré-installés implémentant les plus courants. Ceux-ci sont généralement disponibles dans un terminal textuel. Le nom de la commande pour un algorithme de somme de contrôle est souvent juste le nom de l'algorithme en minuscule et avec parfois le suffixe sum. Par exemple, pour SHA1, sous Debian GNU/Linux, vous pouvez exécuter "sha1sum jeu.gbc".

Somme de contrôle (checksum) de Pokemon RedFire (exclusif aux EUAN)
Algorithme Valeur
MD5 301899b8087289a6436b0a241fbbb474
SHA1 f2f52230b536214ef7c9924f483392993e226cfb

Le patch IPS

Un patch est un différentiel applicable sous un certain format. Pour utiliser un patch dans un format, il faut un programme qui le gère. Pour Pokémon Black and White 3: Genesis, le patch officiel (en tout cas en aout 2021) est au format IPS (et c'est un acronyme pour International Patching System).

Il y a 2 manières d'appliquer le patch : l'une persistante et l'autre dynamique. La première, la méthode persistante, consiste en la création d'un nouveau fichier concret à partir de la ROM de base et du patch. La seconde, la méthode dynamique, consiste en l'application du patch par l'émulateur, à chaque démarrage du jeu, ce qui crée un fichier temporaire que l'émulateur met où il veut (en mémoire vive pour accès rapide ou sur un support persistant mais avec suppression post-usage).

Application automatique du patch IPS par un émulateur

Si vous utilisez un émulateur et que vous pensez qu'il gère l'application automatique d'un patch IPS, mettez le fichier du jeu de base et celui du patch dans le même dossier, avec chacun le même nom excepté l'extension (".gbc" pour le jeu de base et ".ips" pour le patch). Ça demande un peu de ré-appliquer le patch à chaque lancement du jeu, mais c'est au final tout de même peu coûteux en ressources et donc suffisamment rapide pour ne pas être gênant. Pour information, parmi les émulateurs libres, c'est géré par au moins mGBA et VBA-M, qui tous les 2 fonctionnent sur des systèmes d'exploitation libres, mais aussi sur les non-conseillés Windows et macOS (qui devraient purement et simplement disparaitre ou être libérés d'une manière permettant l'appropriation collective et idéalement démocratique).

Obtention d'un fichier de ROM patchée

Pour éviter d'avoir à ré-appliquer le patch à chaque fois ou transmettre le jeu déjà patché pour plus de simplicité (mais, dans certaines juridictions, cela peut être considéré comme étant illégal, si l'auteur du jeu de base ne l'a pas voulu et que vous ne pouvez pas vous assurer que les gens obtenant le jeu patché aient bien légalement celui de base), vous pourriez vouloir créer une ROM patchée sous la forme d'un fichier partageable. Pour cela, il existe plusieurs programmes, dont des libres, et il ne sera question ici que de ceux-là (sans prétendre, même avec cette contrainte, que la liste ci-dessous soit exhaustive).

Le scénario principal

Attention : Sachez que des éléments de l'intrigue sont révélés. Les lire avant de les avoir vécu en jeu pourrait vous gâcher une partie du plaisir. De plus, soyez averti que ce guide a été commencé en aout 2021, sur une version du jeu non-finalisé et que certains éléments pourraient donc changer à l'avenir.

Le début de l'aventure

Quand vous commencez une nouvelle partie, le jeu commence par vous demandez si vous voulez être un garçon ou une fille. Ensuite il vous demande l'heure, puisque la GameBoy Color n'a pas d'horloge interne, donc vous pouvez mettre n'importe quoi sans préjudice, puisque le temps dans le jeu n'aura pas de rapport avec celui hors jeu et évoluera en fonction du temps joué. Après cela, Bianca apparaitra. Elle vous dit qu'elle est récemment devenue une professeure pokémon ! Elle vous indique que le jeu se passe à Unys (ou Unova en anglais). C'est suivi par la présentation habituelle que le jeu se passe dans le monde merveilleux des pokémons. Enfin vous est demandé de choisir un nom, avec un maximum de 7 caractères (hors caractère de fin \0, les programmeurs et programmeuses C comprendront).

Après encore un peu de blabla, vous voila dans votre chambre et des escaliers (en haut à droite) pour descendre. Après les avoir emprunté, maman aura des choses à vous dire. Vous pourrez ensuite sortir de la maison. En avançant, vous verez une femme et un homme un peu gros, tournez à gauche à partir de ce dernier et entrez dans la premier batiment. Marlon (Amana en français), champion d'arène dans NB2, vous y attendait mais serait parti il y a quelques minutes. Mais ce n'est pas grave, vous pouvez tout de même prendre un des 3 pokémons qu'il y a bien en évidence sur la table. Il s'agit des 3 pokémons de départ de la 5G (la 5ème génération de pokémons et non celle de la téléphonie mobile). Vous avez donc le choix entre : Vipélierre (Snivy en anglais), type plante (grass en anglais), Majaspic comme évolution finale ; Gruikui (Tepig en anglais), type feu (fire en anglais), Roitiflam comme évolution finale ; Moustillon (Oshawott en anglais), type eau (water en anglais), Clamiral comme évolution finale. Une fois votre décision prise, vous pourrez donner ou pas un surnom (nickname) au poké-esclave que vous venez d'obtenir.

Vous est ensuite indiqué d'aller à la route 22, qui est à l'ouest de la ville. Pour vous aider à ne pas vous perdre, vous est donné l'objet rare "carte". Allez donc maintenant à la route 22. Juste avant les premières herbes, il y a une femme qui donne l'objet "potion". Puisque votre pokémon n'est que niveau 5, vous pourriez envisager de gagner quelques niveaux en combattant des pokémons dans l'herbe et en allant au centre pokémon de la ville pour soigner votre pokémon avant qu'il ne tombe KO. Après entrainement (jusqu'au niveau 8 ou 9 par exemple) ou pas, continuez et allez prendre la baie sur le petit arbre en haut et l'objet "potion" par terre sous la forme d'une pokéball. Pour continuer, il ne vous reste alors plus qu'une solution : entrez dans la grotte cyclopéenne (Giant Chasm en anglais).

À l'intérieur, vous serez bloqué par une femme. En vous approchant d'elle, elle parlera, mais ce qu'elle dit ne vous était pas destiné. Elle vous demande donc d'oublier et se barre. Un peu plus loin, vous trouverez par terre l'objet "anti-para" / "parlyz heal". Par le haut, vous serez sur la route 23, mais vous ne pourrez rien y faire, car vous serez très vite empêché de passer, du moins tant que vous n'aurez pas les 8 badges et donc le droit d'accéder à la ligue pokémon. Par le bas, vous serez sur la route 13 et c'est par là pour la suite de l'aventure. Vous ne pourrez pour le moment rien y faire, car 2 personnes faisant un poké-affronteùent bloquent le passage pour l'exploirer. Néanmoins, en traversant cette route par le seul chemin actuellement accessible, vous accéderez à une nouvelle ville, Entrelasque / Lacunosa Town.

Vers le premier badge

Allez donc au centre pokémon pour le soin. Ensuite allez dans la maison en haut à droite et à l'intérieur parlez aux 2 fillettes pour obtenir gratuitement des baies. Après ça, la route 12, en bas à gauche, est la voie de la suite de votre périple. En haut de la première rangée d'herbes, il y a un arbre sur-lequel il y a une baie. En haut à gauche, dans les herbes, il y a par terre l'objet "antidote".

À gauche au centre, il y a la femme que vous avez entendu dans la grotte, mais cette fois elle vous affronte avec le pokémon de départ efficace contre vous et celui-ci est au niveau 5. Une fois vaincue, elle vous donne 300 pokédollars et vous dit qu'elle s'appelle Infer et qu'elle sera bientôt la poké-esclavagiste la plus puissante du monde (rien que ça !). Marlon (Amana en français) arrive alors (c'est que depuis le temps on l'avait oublié celui-là) et vous lui donnez le paquet que la meuf vous a donné. Mais en fait c'était pour vous et c'est un pokédex ! Il en profite pour gracieusement vous donner 5 pokéballs.

À gauche, on vous laisse passer. Allez donc à droite pour rejoindre la route 13. Le dresseur et la dresseuse qui s'affrontaient font maintenant enfin autre chose et ont donc libérer le passage. Le mec veut se battre (patrat, niveau 4). Il en est de même un peu plus bas pour la meuf (purrloin, niveau 3 ; pidove, niveau 3), mais vous pouvez l'éviter par les herbes. En-dessous d'elle, il y a un arbre à baies et par terre une pokéball à ramasser. Juste après vous pourrez de nouveau vous battre contre une personne (sewaddle, niveau 4 ; venipede, niveau 4).

Plus bas, on passe de la prairie bien verte à une plage de sable avec eau à côté. En descendant, vous aurez un dresseur à 3 pokémons faibles (azurill, niveau 3 ; budew, niveau 3 ; igglybuff, niveau 3). À gauche, vous aurez une potion par terre et le reste est inaccessible sans possibilité de couper un arbuste. À droite, la prochaine ville vous attend.

Vous voila maintenant à Undella Town. Marlon vous tombe alors dessus. Il vous dit qu'il y a un défi consistant à battre tou·te·s les anthropo-poké-ésclavagistes sur la route 14 et qu'après ça vous pourriez bien être prêt·e pour vaincre le champion d'arène qu'il est et que vous pouvez facilement vous rendre dans son arène à Humilau City (la ville départ) via le Marine Tube (qui est à gauche du centre pokémon, avant Reversal Mountain et Fishing Guru's house).

La maison la plus en haut à gauche, Fishing Guru's house, contient (ô surprise) un mania de la pêche. Parlez-lui donc et dite lui que ça vous intéresse. Il vous donnera alors l'objet rare "old rod" (ou canne en français). Un peu plus à gauche, il y a l'entrée de Reversal Mountain (ou Mont Renenvers en français), mais on vous empêche d'y entrer tant que vous n'avez pas un badge, c'est donc la suite de l'aventure mais pas tout de suite. La suite immédiate est donc de battre le champion d'arène, mais avant ça vous pourriez suivre son conseil en vous entrainant à la route 14.

Le premier dresseur a 2 pokémons (patrat, niveau 5 ; lillipup, niveau 6). Ensuite vous pourrez récupérer par terre l'objet "antidote". Juste après, il y a des herbes et une dresseuse (mareep, niveau 6 ; drilbur, niveau 5). Ce qui suit : des arbres, un arbre à baies, et un dresseur (purrloin, niveau 6; lillipup, niveau 8). Pas loin après lui, il y a par terre l'objet "potion". Plus bas, il y a l'objet net ball, tandis qu'en peu moins bas et à gauche il y a une dresseuse (snubbull, niveau 8; ralts, niveau 8). Enfin il y a le cinquième et dernier dresseur (blitzle, niveau 10). Pour avoir vaincu les 5 poké-esclavagistes, vous sera donné un oeuf d'un pokémon qui serait rare.

Si vous en ressentez le besoin, vous pouvez continuer d'entrainer votre pokémon ou vos pokémons. Mais en ce qui nous concerne, on va maintenant continuer l'aventure. Pour ce faire, il faut retourner à la ville de départ, Humilau City (Papeloa en français). Vous pouvez faire le chemin inverse, mais c'est long. L'autre solution est d'utiliser le Marine Tube (aquatube en français) de Undella Town (Vaguelone en français). À sa sortie, à Humilau City donc, il y a une femme qui vous donne l'objet "silk scarf" si vous lui parlez via le bouton A.

L'arène se trouve à gauche de la sortie du tube et à droite du centre pokémon de la ville. L'arène est de type eau, donc le feu est peu efficace, mais le type plante et le type électrique feront un malheur et ça tombe bien car vous avez pu capturer des pokémons de ces types. Dans l'arène, le premier dresseur est évitable et a 2 pokémons (azurill, niveau 9 ; tympole, niveau 11). Vous ne pourrez en revanche pas éviter la dresseuse (remoraid, niveau 12). Juste après, c'est déjà le champion d'arène Marlon (marill, niveau 10 ; basculin, niveau 13). En récompense, vous aurez de la thune, le badge bien sûr, et la CT18 "danse pluie" (rain dance en anglais). Il en profite pour vous dire que dans ce jeu les CTs peuvent être utilisées à l'infini.

Un badge et le second attend

La suite de l'aventure est le Mont Renenvers (Reversal Mountain en anglais). Son entrée qui vous est maintenant accessible (avant un monsieur vous faisait obstruction) est à gauche de Undella Town, qui est rapidement accessible depuis le Marine Tube. En entrant, il y a un rocher et dessus il y a une hyper potion ! Dans la seconde partie de ce lieu, il y a 2 passages. Le premier, qui est le plus à droite, mène à une échelle, et après avoir emprunté celle-ci il y a un dresseur (dwebble, niveau 12 ; aron, niveau 10) et par terre l'objet "moon stone". Le second passage, qui est plus à gauche, est la voie vers la suite de l'aventure.

Un poké-dresseur est sur le chemin et prêt à vous affronter (roggenrola, niveau 8 ; timburr, niveau 10). Plus bas à droite, vous trouverez par terre l'objet "dusk ball". Plus bas à gauche, il y a 2 voies mais avant une poké-dresseuse (munna, niveau 14). La voie du haut ne mène à rien, reste celle du bas. Il y a un poké-dresseur (onix, niveau 13). Vous avez alors le choix entre une échelle en haut et de continuer au même niveau par la gauche. Prenez l'échelle pour récupérer la CT39 "rock tomb" (tomberoche en français), puis faites machine arrière (puisqu'il n'y a rien d'autre).

Vous devrez alors affronter un poké-dresseur (snubbull, niveau 9 ; woobat, niveau 12). Un peu plus loin, se trouve par terre l'objet "awakening". Ensuite il y a une poké-dresseuse esquivable (mawile, niveau 13). Après elle à droite, il y a par terre l'objet "great ball". Plus haut, quelque bloque le passage et c'est un poké-dresseur de la Team Plasma (gastly, niveau 14). À droite, vous pouvez retourner au début de la grotte et ramasser l'objet "x defend". Une fois cela fait ou pas, allez dans le trou dans la roche.

Une fois entré dans la nouvelle partie de la grotte, après quelques pas, vous trouverez par terre l'objet "x attack" et une poké-dresseuse esquivable prête à se battre (roggenrola, niveau 8 ; timburr, niveau 9 ; aron, niveau 8). Il y aura ensuite une sortie. Vous serez alors sur Lentimas Outskrit. Un personnage à l'apparence d'un scientifique est là et veut bien vous soigner si vous arriver à le vaincre (nosepass, niveau 15).

Plus bas, à gauche il y a par terre l'objet "great ball" et au centre une poké-dresseuse qui verra votre badge (lillipup, niveau 10 ; marill, niveau 12). En continuant de descendre, il y aura un poké-dresseur (pidove, niveau 8 ; rufflet, niveau 10 ; vullaby, niveau 10). Ensuite, vous aurez par terre droit à l'objet "potion" et, ô surprise, à un énième poké-dresseur (timburr, niveau 11 ; aron, niveau 12). Après quelques herbes, il y aura un autre poké-dresseur (meditite, niveau 11 ; scraggy, niveau 11), et, plus on est plus on s'amuse, un second (darumaka, niveau 10 ; vulpix, niveau 12). Au-dessus de ce dernier, il y a des herbes et dedans se trouve l'objet "awakening". En continuant votre route à gauche, il y a un poké-dresseur (pidove, niveau 9 ; patrat, niveau 9 ; blitzle, niveau 11) et une maison étrange à l'intérieur sinistre, avec par terre une super potion invisible à sa droite (tout en haut entre les arbres et la barrière).

Dans la maison étrange, vous n'avez pas trop le choix. Il y a une entrée en haut à gauche et rien d'autre. Une fois l'entrée traversée, vous serez dans une salle avec un type. Il y a une table au centre, appuyez sur A devant. Vous ne pouvez maintenant plus sortir, mais un passage vers des escaliers c'est ouvert. Par les escaliers descendant et menant à une autre salle, vous pourrez trouver une super potion (un objet de soin) et la CT12 "will-o-wisp", ainsi que les escaliers pour la partie droite de la maison. De même, il y a une entrée menant à une pièce avec une personne, cette fois une femme, et l'objet consommable "rare candy". En montant depuis la partie gauche de la maison, vous pourrez entrer dans une pièce, avec l'objet "full heal", un mec qui vous dit un truc et à droite un objet d'une case par terre qui réagit avec le bouton A. Vous aurez par la droite accès à une nouvelle salle, avec une femme vous proposant un échange (en l'occurrence zorua contre spriritomb) et le lit qui réagit quand on appuie sur A devant lui. Vous pouvez alors par le sous-sol pour ré-accéder à la portie gauche de la maison. Vous pourrez alors accéder à la pièce centrale du haut. Dans celle-ci, vous trouverez la CS1 "coupe" et un fantôme apparaitra puis disparaitra ! Magie, la maison est maintenant dégagée. Après cela, vous aurez fort probablement besoin de faire soigner vos poké-équipe, rappellez vous donc qu'au début de Lentimas Outskrit (avant l'entrée de Reversal Mountain), un type fait du soin gratuitement, mais en fait vous pouvez aussi aller gauche pour tomber sur une ville et son centre pokémon.

En bas de la maison étrange, il y a par terre l'objet "dusk ball", un lieu de passage avec une dame à droite (accompagnée d'un poké-insecte volant) qui donne la CT11 "sunny day", puis Lostlorn Forest (bois des illusions en français). À gauche de la maison étrange, il y a la ville Lentimas Town (dit Arpentières en français). Vous pourriez d'abord commencer par la ville, à minima pour y faire soigner votre poké-équipe, mais la forêt est bien pour l'entrainement.

Il y a des marches montantes qui mènent en haut de la ville et là se trouve par terre l'objet "pierre feu". À gauche, vous aurez l'aéroport, mais vous ne pouvez pas y aller, non parce que c'est une immoncité écologique (comme l'ordinatique d'ailleurs, il ne faudrait pas l'oublier et militer pour sa fin, même si ça peut nous procurer du plaisir), mais parce que vous n'avez pas le passe (et non il ne s'agit pas du passe vaccinal dit passe sanitaire par le gouvernement et les médias dominants à la con). Avant l'aéroport, il y a une maison et à l'intérieur une dame qui vous donne l'objet "spell tag" (c'est "rune sort" en français). Enfin juste en bas de cette maison, il y a une arène de combat de poké-esclaves.

C'est une arène de type spectre (ghost en anglais). Comme vous le dit le type à l'entrée, le type spectre est très efficace contre lui-même et type ténèbres est aussi très efficace contre type spectre. Rajoutons que le type spectre est très efficace contre le type psy, donc mieux vaut ne pas miser sur un tarsal ou kirlia. Sachez aussi que le type normal et combat ne font rien au type spectre. En revanche, un fantominus assez rapide (et vous pouvez en trouver dans la maison étrange) ou mieux son évolution un spectrum est très indiqué, à fortiori s'il est assez rapide pour attaquer en premier et assez fort pour mettre KO en un coup. Maintenant place aux combats avec les autres poké-esclavagistes.

À gauche, il y a une femme du nom de Sylvia (yamask, niveau 13 ; gastly, niveau 13). À droite, il n'y a personne, mais ça mène au même endroit, toutefois mieux vaut faire le combat pour l'expérience à l'argent. Ensuite il y a la poké-dresseuse Hex Maniac Aggie (litwick, niveau 12 ; yamask, niveau 15). Après elle, par le bas, à gauche il y a Hex Maniac Lenora (drifloon, niveau 14 ; frillish, niveau 14) et à droite il y a Hex Maniac Anna (golett, niveau 16). Enfin il y a la championne d'arène Shauntal (ou Anis en français), qui était membre du conseil des 4 (dans Pokémon Noir et Blanc 1, ainsi que dans le 2) ! Son équipe a fort heureusement été revue à la baisse (gastly, niveau 15 ; litwick, niveau 14 ; spiritomb, niveau 18). Une fois vaincue, elle vous donne bien entendu le badge, ce qui permet aux pokémons échangés d'obéir jusqu'au niveau 30 et d'utiliser la capacité "coupe" en dehors des combats (vous avez pu récupérer la CS dans la maison étrange), ainsi que CT41 "hex" (ou "châtiment" en français).

Les lieux

Consulter la carte

Les villes sur carte

Humilau City (Papeloa)

Dans Pokémon Black and White 3: Genesis, Humilau City (ou Papeloa en français) est la ville de départ et la ville de la première arène.

Lacunosa Town (Entrelasque)

Dans Pokémon Black and White 3: Genesis, Lacunosa Town (ou Entrelasque en français) est la seconde ville du jeu.

Undella Town (Vaguelone)

Dans Pokémon Black and White 3: Genesis, Undella Town (ou Vaguelone en français) est la troisième ville du jeu.

Lentimas Town (Arpentières)

Dans Pokémon Black and White 3: Genesis, Lentimas Town (dit Arpentières en français) est la ville du second badge.

Des astuces

Avancer vite

Mettre la vitesse d'affichage du texte au maximum

Dans le menu des options, qui est accessible dans le menu pré-jeu et en jeu en appuyant sur "start", vous pouvez passer "text speed" à la valeur dite "fast" avec les boutons directionnels horizontaux.

Désactiver les animations de combat

Dans le menu des options, qui est accessible dans le menu pré-jeu et en jeu en appuyant sur "start", vous pouvez passer "battle scene" à la valeur dite "off" avec les boutons directionnels horizontaux.

Accélérer l'émulation

Certains émulateurs permettent d'accélérer la vitesse de l'émulation. Cela permet évidemment d'avancer plus vite, mais il faut une machine assez puissante et ne pas mettre non plus une accélération trop grande.

Utiliser des pokémons puissants et rapides

Pour que vos pokémons montent de niveau par le combat, il faut qu'ils battent d'autres pokémons. Pour faire des combats les plus rapides possibles, il faut que vos pokémons soient rapides (donc aient une vitesse supérieure aux adversaires) et soient puissants à travers leurs attaques et la statistique associée à chacune (attaque physique ou attaque spéciale). De la sorte, vos pokémons attaquent en premier et maximisent la probabilité de mettre KO en un coup, donc au final enchainent plus vite les combats et ainsi montent plus rapidement en niveau (via l'expérience gagnée à chaque ennemi KO). Sachez que les statistiques d'un pokémon dépendent principalement de son espèce (c'est "les statistiques de base") et de son niveau, mais qu'il y a d'autres facteurs qui influent

Privilégier les attaques permettant de stabber

Une attaque stabbée est 50% plus puissante qu'une qui ne l'est pas, ce qui est loin d'être négligeable. Mais qu'est-ce qu'une attaque stabbée ? STAB est l'abréviation de Same Type Attack Bonus. Comme on peut aisément le deviner avec cette indication, une attaque est stabbée si elle est lancée par un pokémon du même type. Il y a néanmoins des exceptions assez compréhensibles : les attaques à dégâts fixes (comme sonicboom et draco-rage), celles dont la puissance dépendent exclusivement d'un paramètre externe (niveau, masse, poids, etc.), et quand ça met de toute façon KO en un coup si réussite (donc l'appelation technique est OHKO, pour One Hit KnockOut).

Le pokédex

Remarques préalables

Le pokédex des pokémons sauvages

Nom en anglais Nom en français Localisation(s)
Zubat Nosferapti Reversal Mountain
Gastly Fantominus maison étrange
Onix Onix Reversal Mountain
Azurill Azurill route 22
Igglybuff Toudoudou route 22, route 14
Mareep Wattouat route 14
Snubbull Snubbull route 14
Houndour Malosse Lentimas Outskrit
Ralts Tarsal route 12, route 14
Nosepass Tarinor Reversal Mountain
Mawile Mysdibule Reversal Mountain
Aron Galekid Reversal Mountain
Meditite Méditikka Lentimas Outskrit
Drifloon Baudrive Lentimas Outskrit
Budew Rozbouton route 12, route 14
Patrat Ratentif route 22, route 12, route 13
Lillipup Ponchiot route 12, route 13
Purrloin Chacripan route 22, route 12, route 13
Munna Munna Grotte Cyclopéenne / Giant Chasm
Pidove Poichigeon route 22
Blitzle Zébibron route 14, Lentimas Outskrit
Roggenrola Nodulithe Grotte Cyclopéenne / Giant Chasm, Reversal Mountain
Woobat Chovsourir Reversal Mountain
Drilbur Rototaupe route 14, Lentimas Outskrit
Timburr Charpenti Reversal Mountain
Tympole Tritonde route 12
Sewaddle Larveyette route 22, route 13
Venipede Venipatte route 22, route 13, Lostlorn Forest
Petilil Chlorobule Lostlorn Forest
Dwebble Crabicoque Lentimas Outskrit
Yamask Tutafeh maison étrange
Foongus Trompignon route 12
Litwick Funécire maison étrange
Rufflet Furaiglon route 12
Vullaby Vostourno route 12

L'émulation

Les ROMs

Une ROM pour GameBoy Color a souvent ".gbc" pour extension. Ce n'est pas un format compressé, donc on peut vouloir compresser pour économiser de la place (par exemple avec GZIP ou BZIP2), mais les émulateurs ne gèrent pas nécessairement le fait de décompresser tout seul et d'une manière transparente les jeux compressés et ne gèrent que certains formats de compression pour ceux ayant cette fonctionnalité.

Les émulateurs

mGBA

mGBA est un émulateur libre pour la GameBoy Advance et aussi la GameBoy Color. Il fonctionne sur des systèmes d'exploitation "classiques" (au moins GNU/Linux, *BSD, Windows et macOS) et aussi sur des consoles de jeu (Nintendo Wii, Nintendo 3DS et Nintendo Switch, ainsi que la PlayStation Vita !). Il a un frontal en Qt et un autre en SDL. Son code source est mis à disposition selon la Mozilla Public License Version 2.0.

Paquets pour mGBA

VisualBoyAdvance

VisualBoyAdvance est un émulateur pour la GameBoy Advance et la GameBoy Color sous licence publique générale GNU 2.0 (c'est donc du logiciel libre). Malheureusement il est au point mort, mais il existe des versions dérivées qui continuent le développement (dont VBA-M), et la personne faisant Pokémon BW3G le déconseille vivement pour son jeu. Il a un frontal basique en SDL et un autre plus riche en GTK.

Paquets pour VisualBoyAdvance

VisualBoyAdvance-M

VisualBoyAdvance-M est une suite de VisualBoyAdvance. Il y a un frontal en SDL et un autre en WxWidgets (qui remplace celui en GTK).

Le code source est disponible sur GitHub de Microsoft. C'est du C++ et CMake est utilisé pour la construction, ça n'a donc rien de surprenant. Si on fait la compilation et l'installation soi-même, checkinstall permet d'installer proprement sous la forme d'un paquet et permettra ainsi de désinstaller simplement avec le gestionnaire de paquets du système d'exploitation.

Paquets pour VisualBoyAdvance-M

Utilitaire pour l'émulation

QJoyPad

Les émulateurs reconnaissent généralement, si ce n'est toujours, bien le clavier et la souris. En revanche, c'est moins souvent le cas pour les manettes, en particulier pour les émulateurs qui sont morts depuis plusieurs années. Pour contrer cela, on peut faire en sorte que les touches d'une manette agissent comme un clavier, en associant chaque touche voulue de la manette à une touche d'un clavier.

QJoyPad est un logiciel libre qui permet de faire cela. Au moment d'écrire ces lignes (c'est-à-dire en début 2020), le ou les gens le faisant n'ont la prétention que de gérer les systèmes GNU/Linux avec X, mais il est à priori probable d'arriver à le faire tourner sur un système BSD avec X. À moins que cela change à l'avenir, il ne gérerait donc pas Wayland. Il est fait avec Qt, d'où son nom. Pour ce qui est de la licence, c'est à 100% de la GPL.

Paquets pour QJoyPad

Licence de ce document

Ce document (dont son code source) a été fait par Nicola Spanti. Il est mis à disposition selon les termes de la licence Creative Commons BY-SA 4.0, la licence de documentation libre GNU 1.3 et la licence publique générale GNU (version 2.0 et 3.0). Vous pouvez choisir la licence qui vous convient le plus et dans la version que vous préférez si plusieurs sont proposées. Les licences citées autorisent l'utilisation pour tous les usages, la modification, et le partage quelque soit la forme (code HTML, PDF, impression papier, etc.) et le canal (Internet, clé USB, brochure, journal, livre, etc.) dont sa nature (centralisé, pair-à-pair, commercial, etc.) que cela soit une version originale ou modifiée.