Pokémon Unbound (GBA)

Présentation de Pokémon Unbound

Pokémon Unbound est un jeu vidéo pour la Nitendo GameBoy Advance (souvent abrégée GBA). Il est dans la ligné classique des jeux pokémons, c'est-à-dire que c'est un RPG (Role Playing Game) avec incarnation d'un dresseur et en combat tour par tour. La région et l'histoire sont inédites, elle ont été faites pour ce jeu.

Ce n'est pas un jeu pokémon officiel. Il a été fait par un fan. Celui-ci se donne Skeli comme pseudonyme. Il a publié une partie des sources de son travail sur GitHub. On peut saluer que ce soit sous licence libre, permettant ainsi légalement le ré-usage, la modification et le partage.

Bien que ce soit un jeu GBA et qu'il se base sur une version officielle, bien des choses non-négligeables ont été ajoutée dans les entrailles du jeu. Pour bien réaliser, il faut tout d'abord rappeler que les jeux pokémons officiels sur GBA s'arrêtent à la 3ème génération. Il n'en est pas de même pour Pokémon Unbound, qui a lui un moteur de combat correspondant à la 8ème générations, et les espèces de pokémons disponibles vont jusqu'à la la 7ème génération comprise. Mais ce n'est pas tout, d'autres choses ont été reprises, et certaines ont été ajoutées (c'est-à-dire qu'elles n'existent, en 2020 du moins, dans aucun jeu officiel), comme un niveau de difficulté et un système explicite de missions. Cerise sur le gâteau, les graphismes ont été retravaillés. Il y a néanmoins un petit hic : le jeu est seulement en langue anglaise, du moins en 2020, mais peut-être qu'une traduction en français sera un jour faite et prête à être appliquée.

Puisque c'est une version modifiée d'un jeu officiel, on peut à son sujet parler de hackrom. On peut donc le trouver sous la forme d'un fichier informatique à utiliser sur émulateur. Mais de base, un émulateur ne sait lire qu'une ROM (Read-Only Memory), or la distribution officielle n'est pas faite sous cette forme. En effet, c'est un patch qui est délivré et il faut l'appliquer sur la ROM non-modifiée.

Versions de Pokémon Unbound

Avant Pokémon Unbound tout court, Skeli, le développeur du jeu, avait fait Pokémon Unbound Battle Frontier. Ce dernier n'avait pas d'aventure, mais il permettait de profiter du moteur de combat et des données associées. Il n'est ici question que de Pokémon Unbound tout court et donc nullement de Pokémon Unbound Battle Frontier. De plus, uniquement la version officielle est traitée et non les éventuelles versions modifiées (pour par exemple traduire dans une autre langue que l'anglais).

Numéro de version Date de sortie
Majeur Mineur Correctif Micro-correctif
1 1 3 1 20 janvier 2021
1 1 3 0 19 janvier 2021
1 1 2 0 6 janvier 2021
1 1 1 0 5 janvier 2021
1 1 0 0 4 janvier 2021
1 0 1 0 3 décembre 2020
1 0 0 0 1er décembre 2020

Application du patch UPS

Pourquoi faut-il patcher ?

Même si le jeu a plein de choses inédites par rapport aux jeux officiels sortis sur GBA et que ça a nécessité beaucoup de travail, il ne part pas pour autant de rien en terme de code. En effet, pour éviter d'avoir à recoder certaines choses, un jeu officiel pré-existant est utilisé. Pour que celui-ci soit simple à trouver, la base est un jeu officiel, donc très connu et déjà rechercher pour lui-même, ainsi qu'invariant (car il n'y aura pas de mise-à-jour, du moins aucune qui soit officielle).

Pourquoi alors ne pas fournir le jeu déjà patché ? L'explication est de n'avoir à fournir que la différence. Si on a déjà le jeu qui sert de base, ça fait une quantité de données légèrement moindre à obtenir, mais cet argumentaire est en fait au mieux anecdotique. Le vrai avantage est sur le plan légal. En effet, distribuer un jeu sous droit d'auteur sans l'accord du dit auteur (en général une personne morale) est illégal dans certaines juridictions, y compris si cela en est qu'une partie. En ne distribuant qu'un patch, c'est-à-dire un différentiel applicable, ça évite le risque juridique, ou plutôt le déplace vers les gens qui appliquent le patch, car ceux-ci doivent en théorie avoir eu légalement le jeu de base.

La ROM de base

La ROM de base de Pokémon Unbound est Pokémon Rouge Feu (en anglais Pokemon FireRed), le remake de Pokémon Rouge sur GBA. En fait, il faut être plus précis, c'est la version pour les États-Unis d'Amérique du Nord (EUAN). En anglais, c'est United States of North America (USNA), mais par son hégémonie (historique) ça peut être dit United States of America (USA), malgré qu'il y ait au moins aussi les États-Unis Mexicains qui font pourtant aussi parti du continent américain (mais eux dans la partie sud). De plus, signalons que vous pourriez en trouver 2 versions : une dite 1.0 pour juste les EUAN et une autre estampillée 1.1 pour les EUAN et l'Europe. La bonne version à patcher pour Pokémon Unbound est la version dite 1.0 pour juste les EUAN.

Pour vérifier que vous avez la bonne version, vous pouvez en faire calculer la somme de contrôle selon divers algorithmes. Sous GNU/Linux et *BSD, vous avez probablement des programmes pré-installés implémentant les plus courants. Ceux-ci sont généralement disponibles dans un terminal textuel. Le nom de la commande pour un algorithme de somme de contrôle est souvent juste le nom de l'algorithme en minuscule et avec parfois le suffixe sum. Par exemple, pour SHA1, sous Debian GNU/Linux, vous pouvez exécuter "sha1sum jeu.gba".

Somme de contrôle (checksum) de Pokemon RedFire (exclusif aux EUAN)
Algorithme Valeur
CRC32 dd88761c
MD5 e26ee0d44e809351c8ce2d73c7400cdd
SHA1 41cb23d8dccc8ebd7c649cd8fbb58eeace6e2fdc

Le patch UPS

Un patch est un différentiel applicable sous un certain format. Pour utiliser un patch dans un format, il faut un programme qui le gère. Il en existe de multiple pour les jeux de GBA (qui sont, d'un point de vue ordinatique, des binaires), dont xdelta, VCDIFF, IPS et UPS.

Pour Pokémon Unbound, la personne développeuse a décidé de diffuser un patch au format UPS, car c'est plus moderne qu'IPS et que comme lui c'est souvent géré par les émulateurs. Pour jouer à Pokémon Unbound, après application du patch UPS, il y a 2 solutions : utiliser un émulateur gérant le format UPS et capable d'automatiquement l'appliquer ou obtenir un fichier de ROM de Pokémon Unbound à partir de la ROM de base et par translation de celle-ci via le patch.

Application automatique du patch UPS par un émulateur

Si vous utilisez un émulateur et que vous pensez qu'il gère l'application automatique d'un patch UPS, mettez le fichier du jeu de base et celui du patch dans le même dossier, avec chacun le même nom excepté l'extension (".gba" pour le jeu de base et ".ups" pour le patch). Ça demande un peu de ré-appliquer le patch à chaque lancement du jeu, mais c'est au final tout de même peu coûteux en ressources et donc suffisamment rapide pour ne pas être gênant. Pour information, parmi les émulateurs libres, c'est géré par au moins mGBA et VBA-M, qui tous les 2 fonctionnent sur des systèmes d'exploitation libres, mais aussi sur les non-conseillés Windows et macOS (qui devraient purement et simplement disparaitre ou être libérés d'une manière permettant l'appropriation collective et idéalement démocratique).

Obtention d'un fichier de ROM patchée

Pour éviter d'avoir à ré-appliquer le patch à chaque fois ou transmettre le jeu déjà patché pour plus de simplicité (mais, dans certaines juridictions, cela peut être considéré comme étant illégal, si l'auteur du jeu de base ne l'a pas voulu et que vous ne pouvez pas vous assurer que les gens obtenant le jeu patché aient bien légalement celui de base), vous pourriez vouloir créer une ROM patchée sous la forme d'un fichier partageable. Pour cela, il existe plusieurs programmes, dont des libres, et il ne sera question ici que de ceux-là (sans prétendre, même avec cette contrainte, que la liste ci-dessous soit exhaustive).

Le scénario principal

Attention : Sachez que des éléments de l'intrigue sont révélés. Les lire avant de les avoir vécu en jeu pourrait vous gâcher une partie du plaisir.

L'introduction

En commençant une partie, le jeu commence par donner du contexte sur son univers social-historique. Il y a longtemps, la région Borrius et la région Kalos se sont faites une grande guerre. Elle était très brutale et a duré plusieurs années.

Kalos (apparu avec X et Y) l'emportait sur Borrius. Mais alors que le roi de Borrius était au bord de la défaite, il a fait appel à une force obscure pour l'emporter. Il invoqué ou fait venir à son profit le pokémon Hoopa dans sa forme déchainée (ou unbound en anglais). Grâce à ça, l'armée de Kalos perdit son avantage presque instantanément. En effet, dès que Hoopa est rentré sur le champ de bataille, il a utilisé son pouvoir pour téléporter l'armée d'invasion dans sa région d'origine (à savoir Kalos).

Avec l'armée étrangère partie, la guerre pouvait sembler être finie pour Borrius. Cependant le roi de Borrius envoya aussi son armée à travers les portails. La guerre a alors continué à faire rage à Kalos pendant de nombreuses années. De nombreux humains et pokémons de plus ont dû se battre et inévitablement nombre d'entre eux moururent sur le champ de bataille. L'un de ces pokémons était un très bon ami du roi de Kalos. Pris par le chagrin, le roi a construit un appareil pour lui redonner la vie, tout en se donnant au passage la vie éternelle.

Mais cet événement traumatisant l'a altéré. Il était maintenant empli de haine. Étant incapable de pardonner au monde qui avait du mal à son précieux pokémon, il a transformé sa machine en une armée géante, l'Arme Ultime. Le roi est alors devenu très destructeur et c'est ainsi qu'il a mis fin à la guerre.

Avec la guerre finie, le peu qui restait de l'armée de Borrius est retournée chez elle. La pokémon du roi l'a laissé tombé et le champ de bataille est devenu silencieux… Mais cela n'a pas pour autant instauré la paix. Enragé par la guerre n'ayant pas porté ses fruits, les survivants de celle-ci ont fait le voeux d'obtenir une ample compensation du roi de Borrius. Mais il n'avait rien à offir, ce qui les conduisit à manipuler le Hoopa pour attaquer le roi de Borrius.

Dans un effort pour stopper la chose, de la part du roi de Borrius, avec l'aide des 3 oiseaux légendaires de la première génération (artikodin, électhor, sulfura), ainsi que des plaques d'Arceus (le pokémon qui a faconné l'universe), une prison fut créée pour Hoopa afin de sceller son pouvoir. Cela le fit devenir une ombre de sa forme antérieure. Privé de ses pouvoirs, il a été saisi par le roi et mis sous la supervision de sa progéniture, jusqu'à un jour fatidique…

Ces grandes généralités sont alors closes. On a alors le droit à scène datant d'il y a 16 ans. Sur un pont, se tiennent un homme et le pokémon Arceus. L'homme dit à l'Arceus qu'il craint que son heure n'arrive bientôt. Il sort alors une pokéball qui contiendrait une expérimentation. Si elle allait au sud, elle tomberait dans ses mains (sans qu'il soit précisé des mains de qui il s'agirait). Il lui aurait dit qu'utiliser son pouvoir est dangereux. Mais sans son tutorat, il s'inquiète qu'il s'en serve comme une méthode alternative pour son but. Et c'est pourquoi il dit ressentir le besoin de faire cela. Il jette alors au-dessus du pont la pokéball, qui tombe bien plus bas dans l'eau et disparait ainsi. Il dit alors à Arceus qu'il est aussi temps pour lui de partir, mais lui demande en dernière faveur de veiller sur son enfant. Le pokémon-dieu Arceus s'en va alors et l'humain va ailleurs grâce à un pokémon volant.

À un autre endroit, une personne marche sur une plage. Il se demande comment il peut satisfaire le voeux de Grampy s'il n'arrive même pas à capturer un pokémon. Il lui a promis de finir quelque chose, mais il ne perçoit pour le moment pas comment ce serait possible. Il quémande alors Arceus, qui n'est pourtant pas là et dont il n'est en fait même pas sûr de l'existence, de lui donner un signe que tout va se faire. À son étonnement, un pokéball jaillit alors de l'eau juste devant lui et arrive sur la plage. Cela le convinct qu'Arceus doit en fait bien exister. En interagissant avec la pokéball, Hoopa apparait. Il se dit alors que finalement c'est le moment pour la fleur éternelle d'éclore une fois de plus.

Sur fond noir, on voit alors un homme vêtu de noir courir derrière Hoopa. Un groupe apparait à gauche, puis un autre à droite. Il les encercle. Hoopa passe alors en forme déchainée. Et voila ! Après cette longue introduction, le jeu va pouvoir commencer.

Avant cela, quelques petites choses (triviales) sont indiquées. Ensuite vous devez choisir le sexe ou genre du personnage que vous allez incarner, puis sa couleur de peau, suivi de celle de ses cheveux, et enfin de celle de ses vêtements. Après cela, vous devez saisir un nom pour votre personnage, ou ne pas en définir et accepter celui par défaut. Encore une petite chose à définir : quel niveau de difficulté souhaitez-vous ? Par ordre croissant, il y a : casual (décontracté), difficult (difficile), expert (très difficile), insane (incroyablement difficile / insensé / absurdement compliqué). N'ayez pas d'inquiétude ce n'est pas totalement défini une fois pour toute, vous pourrez en changer via le menu "Options", mais seulement pour du plus facile, du moins jusqu'à la fin de l'aventure principale. Vous aurez le droit à une question de plus pour définir quelle version du scénario vous souhaitez, sachant qu'il y en a une plus noire que l'autre et que vous ne pourrez pas en changer (si ce n'est évidemment en recommençant une partie depuis zéro ou en éditant la sauvegarde avec un outillage externe). Est ensuite indiqué que nous sommes dans le présent.

Le début de votre aventure

Votre personnage est tranquillement dans son lit à l'étage. Un Hoopa en forme non-déchainée / enchainée (ou confined en anglais) apparait et vient à votre rencontre. Un portail s'ouvre alors et vous êtes téléporté ailleurs. Vous vous retrouvez dans un laboratoire. Un scientifique vous voit et s'étonne qu'il y en ait deux en un jour. Un homme dans une cape rouge lui ordonne de se saisir de vous, puis de vous mettre KO et pour finir vous enfermer.

Vous voila alors ailleurs. Et un Hoopa refait son apparition dans votre dos. Quelqu'un lui indique que votre personnage est inconscient. Il apparait ensuite sur l'écran. C'est homme avec une cape noire. Il ordonne au Hoopa d'arrêter. Par sa bouche, on apprend que le Hoopa ne peut plus voyager via ses anneaux, mais que le Hoopa se sert du Cube du personnage capé pour ses petits déplacements et ça ne plait pas au mystérieux personnage. Il lui demande alors si c'est lui qui a ammené les 2 personnes ici. Le Hoopa se met alors à sauter. Ensuite, l'homme se demande pourquoi Hoopa a fait ça et affirme au Hoopa qu'il a été une nuisance depuis qu'il l'a trouvé sur la plage il y a 16 ans. Cela le conduit à penser qu'il n'est peut-être pas son vrai "gardien", mais il affirme être néanmoins maintenant son entraineur et lui ordonne de lui obéir. De plus, il lui dit que ces deux-là ne vont pas le sauver de lui, puis le Hoopa disparait, et l'homme se plaint, puis disparait de l'écran. Votre personnage se réveille alors et vous en avez enfin le contrôle.

Vous êtes en haut à gauche de la salle. En descendant à fond vers le bas, vous pourrez ensuite aller à droite, et là vous pourrez ramasser l'objet "potion" (qui soigne les points de vie d'un pokémon de 20). En allant à droite puis en bas, vous verrez un type qui vous dit qu'il a pour mission de garder enfermé votre personnage. Par le haut et tout à droite, vous pourrez ramasser une potion. Juste un peu plus à gauche, il y a une autre personne. Parlez-lui en vous mettant devant elle et en appuyant sur "A". Elle est inconsciente. Vous est alors proposé de définir son nom et le libellé du champ vous indique que votre rival·e. Après ça, il reprend connaissance. Contre toute attente, il vous connait ! Au vue de votre condition commune, vous vous alliez. La seule issue connue est bloquée par un type en noir, qui est en bas à droite, donc allez le voir. Malgré les menaces verbales, il ne bouge pas. Et il réplique en invoquant un pokémon et menace de nous faire souffrir. Pourquoi alors ne pas chercher une issue d'évasion ?

Allez la partie horizontalement centrale en haut. Il y a une cage avec des pokémons. Cassez le verrou. 3 pokémons sortent de la cage : embrylex / larvitar de type roche, terhal / beldum de type acier, griknot / gible de type dragon. Ce sont tous des pokémons non-évolués avec 2 évolutions et dont la dernière est à chaque fois puissante. En effet, il s'agit respectivement de tyranocif / tyranitar, metalosse / metagross. carchacrok / garchomp. Vous pouvez choisir le votre, ensuite votre rival en prend un parmi les 2 restants, puis le dernier se barre.

Vous êtes maintenant équipé pour forcer le garde à vous laisser passer. Retournez donc le voir. Vous pouvez laisser votre rival se le faire ou le combattre à deux. Vos pokémons sont au niveau 10. En difficile, les siens sont au niveau 7. Après avoir perdu, votre geôlier se casse. Après un peu de blabla, votre rival fait de même. D'autres personnes capées sont plus loin, mais votre rival a fait le ménage avant vous.

Ailleurs, vous voyez alors votre ex-geôlier se faire engueuler. Il y a la peur que ce qui est fait au laboratoire soit éventé et que la police internationale intervienne, ce qui pourrait ruiner intégralement ce que font le chef et ses sbires. À quelqu'un d'autre, qui est une cape rouge, il demande de récupérer un colis qui serait arrivé aujourd'hui et qui serait crucial pour capturer UNO. Le personnage à la cape rouge, qui se nomme Marlon, répond qu'il va le faire de suite, quoi qu'en fait il le fait faire à un sbire. Lui est ensuite ordonné de capturer UNO avec le paquet que le sbire est allé chercher. Sur ce, il quitte l'écran, et votre ex-geolier va connaitre un triste sort.

Vous ré-incarnez alors votre personnage. Vous voila dans un paysage enneigé et entouré de glace glissante. Après quelques glissades, vous rejoignez une zone de neige. Votre rival est là et vous faites la rencontre du professeur Log. C'est en fait lui qui se serait occupé devant vous, après que vos parents vous ait laissé.

Maintenant que vous êtes dehors, votre rival a hâte de vous affronter en combat pokémon et il ne vous laisse pas le choix. Ensuite il se casse par la droite. Un paquet attend le professeur à la ville nommé Bellin et il vous demande d'aller le chercher pour lui (car il serait trop vieux pour voyager). Juste en bas, il y a le le labo du professeur, dans lequel son assistant de gauche vous permet de consulter toutes les statistiques votre pokémon (celles de base, mais aussi celles obtenus par l'effort / le combat dites EVs pour Effort Values, ainsi que celles propres au pokémon dites IVs pour Individual Values) et vous dit qu'il est prêt à vous donner l'appareil permettant de vous indiquer cela si vous enregistrez dans le pokédex au moins 100 espèces différentes de pokémons comme capturées.

À droite du petit village dans lequel vous êtes, et qui se nomme Frozen Heights, il y a là où vous habitiez, avec à l'intérieur votre maman que le professeur vous intime d'aller voir. Entrez donc dedans. Au premier étage, vous pouvez accéder à un PC, vous permettant de récupérer un objet qui y est stocké, à savoir un jus de baie (Berry Juice), qui restaure de 20 les PVs (points de vie) d'un pokémon (comme la très classique potion, mais qui fait chimique). Il est tout de même temps de discuter avec votre mère. Après un bon repos, elle vous donne un journal de missions (ou Missions Log en anglais). De plus, elle vous indique que votre Super Cube n'est pas comme un vulgaire sac avec une limite de 42 éléments, mais que sa contenance serait infinie. Ensuite elle vous donne Costume Box, qui permet de changer vos vêtements.

Le professeur ne vous empêche maintenant plus de partir par le bas. Vous pouvez donc accéder à la route 1. Mais avance cela, n'oubliez pas que votre maman vous reste précieuse, même si vous vous fichez d'elle (petit·e ingrat·e), car elle peut gratuitement soignez votre pokémon. Et avant la route 1, il y a sur la droite une maison, dans laquelle le veil monsieur donne l'objet Dragon Gem (ou peut-être un objet différent si vous n'avez pas pris griknot comme pokémon de départ), tandis que la veille dame vous donne des explications sur le journal de missions (ou Missions Log en anglais).

Une fois que vous serez sur la route 1, il y aura les premières herbes du jeu et donc les pokémons sauvages qui vont avec, de quoi potentiellement faire votre première séance d'entrainement. Après des marches montantes d'une case, il y a à gauche un arbre et un roche sur lequel il y a une baie oran (ou Oran Berry en anglais), obtenable en appuyant sur "A" en étant en face de lui et que vous pouvez ensuite retrouver dans votre cube via le sac à baies (Berry Pouch). Ensuite après des marches sur 2 cases puis d'autre sur une, vous pourrez ramasser (sous l'apparence d'une pokéball) l'objet antigel (ou Ice Heal en anglais). En continuant d'aller vers le bas, vous atteindrez Bellin Town.

Vous êtes alors dans la partie haute de la ville. À gauche, il y a le centre pokémon, dans lequel vous pourriez faire un tour pour faire soigner gratuitement votre pokémon. En bas à droite, il y a un magasin, c'est Poké Mart Entrez dedans. Un type avec une cape et une capuche noirs, que vous avez pu voir durant une scène, veut récupérer un paquet, mais la personne au guichet lui dit que ce n'est pas pour lui et maintient sa position malgré que le type capé insiste. Se rendant compte qu'il n'arrivera gentiment à le soumettre, il invoque son pokémon farfuret (dont le nom anglais est sneasel) et lui demande d'aller récupérer le paquet, ce qu'il fait. Mais allant qu'il veut sortir du magasin, vous êtes là, juste devant l'entrée, donc vous le bloquez. Vous pouvez le laisser filer ou combattre.

Dans le cas où vous le laisser partir, vous pourrez néanmoins le récupérer plus tard. Si vous décidé de l'affronter, il y aura un seul pokémon à vaincre, mais vous n'aurez de toute façon pas pour autant le paquet, et ce même si vous l'emportez. Après votre petite rencontre avec ce charmant personnage, revenez à la ville de départ (Frozen Heights), en allant vers le haut et donc en retraversant en sens inverse la route 1. Puis là-bas, continuez de monter. Vous verrez alors artikodin se faire capturer ! Ensuite vous devrez alors affronter quelqu'un faisant parti du groupe de la personne voleuse. Une fois que vous gagnez, le paquet vous sera remis, mais avec apparemment une chose en moins dedans. Retournez maintenant voir le professeur dans son laboratoire. Il remarquera que son paquet a été altéré. Et pour cause, il manque la master ball !

Vous lui expliquez comment ça s'est passé. Tout cela l'inquiète. Il garde confiance en vous et vous confie une nouvelle mission. Un veil ami à lui vit à Dresco Town. Il aurait une vaste connaissance de l'histoire de Borrius (qui est la région du jeu et donc dans laquelle vous êtes). Le professeur vous demande de lui dire tout ce que vous savez. Il a bien une théorie sur ce qui se passe, mais il ressent le besoin que cet ami le lui confirme. Pour vous rendre à Dresco Town, il vous dit qu'il faut passer par Icicle Cave. Mais il capte que vous aurez bien du mal à trouver ce lieu si vous ne connaissez pas le chemin pour y aller. Pour y remédier il vous donne une carte. Tant qu'à faire, il se dit que vous pourriez l'aider pour une autre tâche. Son ami Chen (Oak) lui a demandé de donner ses pokédex à 2 personnes poké-dresseuses. Ô surprise, vous serez l'une d'elles. Pour le moment, il ne tiendrait compte que des pokémons de l'ouest de Borrius, ceux de l'est étant apparemment tout simplement ignorés, ou alors c'est votre serviteur qui a mal compris l'anglais. Petit bonus, mais en fait bien utile (et donc pas désintéressé) pour la mission qu'il vous donne, il vous offre 5 pokéballs. Au cas où, il vous indique qu'un veil ami de la route 1 peut, si besoin, vous montrer comment utiliser une pokéball. De plus, sa soeur plus jeune, Natasha Log, vie à Blizzard City. Si vous faisiez sa recontre, il vous informe qu'elle pourrait améliorer votre pokédex pour qu'il soit plus facile grâce à lui de recontrer le ou les pokémons que l'on chercherait. Comme on pouvait s'y attendre, le second pokédex sera pour votre rival·e, et c'est à vous de lui filer quand vous le reverrez.

Où se trouve donc Icicle Cave ? Elle est en bas de la route 1, juste avant Bellin Town. Un monsieur agé est juste à côté de son entrée (vous proposant maintenant de vous montrer comment capturer un pokémon sauvage avec à la clé une Quick Ball) et en bloquait précédemment le passage. Entrez dedans, puis à l'intérieur prenez l'échelle descendante. Avant un passage de glace, il y a le pokédresseur Youngster Don. À l'autre extrémité de la glace, vous pouvez aller tout à gauche juste avant le rocher, ensuite faire un pas en avant puis à droite, pour récupérer une corde sortie (Escape Rope en anglais). En continuant, il y a la pokédresseuse Picniker Kelly. Par la suite, il y a un leveinard soigneur, une échelle descendante et un passage étroit à droite. À droite, Black Belt Ron veut se battre, puis de l'eau que vous ne pouvez pas encore traverser. Il va donc falloir descendre l'échelle.

À gauche, le skieur George vous affronte et après lui vous pourrez ramasser une pokéball. Par le bas, vous rencontrerez votre rival·e. Votre personnage en profitera pour lui remettre son pokédex. Sans attendre et sans vous demander, il vous poké-défie. Après ça, pour vous remercier de votre livraison il vous offre 3 baies marons (ou Chesto Berries en anglais). Il vous parle ensuite des 8 champion·ne·s d'arène (ou Gym Leaders en anglais). Il en affronté qui n'arrêtait pas d'endormir ses pokémons avec la capacité "poudre dodo", ce qui le faisait chier, mais grâce au type de baie qu'il vous a donné ses pokémons se réveillaient tout de suite, ce qui l'a évidemment bien aidé. En continuant de descendre, il y a gamin Joey (Youngster Joey) qui tourne en boucle et qui déclenche un poké-combat si vous entrez dans son champ de vision.

Après lui, il y a encore une échelle descendante. Enfoncez-vous encore un peu plus dans dans cette grotte de glace. Vous pourrez récupérer par terre l'objet "super potion" (qui guérit un pokémon de 50 points de vie). Et voila, il y a la sortie de la grotte. Vous êtes maintenant sur la route 2. Vous avez alors une vision (que votre personnage n'a pas), dans laquelle la personne cheffe des sbires leur donne des ordres et leur intime de faire profil bas.

Si vous avez besoin de soigner votre ou vos pokémons, une dame le fait gracieusement à gauche. Par le bas, il y a un montagnard, qui se nomme Wayne. Après lui, il y a à sa gauche un pont. Dessus une femme vous propose gratuitement de vous téléporter pour éviter les combats, à vous de voir. Si vous continuez par le marche, un autre poké-dresseur vous attend. À sa gauche, il n'y a rien d'intéressant (pour le moment du moins). Par le haut, c'est la suite du chemin. Avant les marches, vous pourrez ramasser une pokéball. En-dessous de l'arbre, vous pouvez vous faire un montagnard. Après le pont, vous pourrez parler au gamin qui est en-dessous et celui-ci vous défiera. En descendant les marches, Kelsey et Chad vous font faire un combat duo. Après il y a la pokédresseuse fillette Haley (ou en anglais Lass Haley). Traversez ensuite le pont et vous voila à Dresco Town.

Le premier batiment est Trainer House (en français un club de dresseurs et dresseuses). À l'intérieur, la personne qui tient l'entrée peut soigner. Il y a 5 autres personnes, toutes voulant faire des poké-affrontements et prêtes à recommencer à l'infini, ce qui est pratique pour s'entrainer et se remplir les poches de flouz. Et c'est en fait mieux que ça : chaque poké-adversaire a son type, donc vous pouvez vous faire celui ou celle qui en a contre lequel vous avez du super efficace contre tous ses pokémons. Dans la partie inférieure, la fille de gauche est spécialiste feu, tandis que c'est plante pour celle de droite. L'excité qui fait frénétiquement des allers-retours s'est lui dédié au type eau. En haut à gauche, vous aurez du type insecte en double combat. En haut à droite, c'est le type ténèbre, aussi en combat duo.

Sur l'ilot au-dessus de Trainer House, il y a une statue du pokémon légendaire Sulfura. Sur l'ilot de droite, il y a une maison, dans laquelle un jeune homme vous donne pour mission de sauvegarder 100 fois manuellement (via le mécanisme de la console et non par la sauvegarde d'état que propose peut-être votre éventuel émulateur ; Don't Turn Off the Power), tandis que le veil homme vous en apprend plus sur ce qu'il suppose être votre père. Sur l'ilot de gauche du bas, il y a un tout en bas un gars qui vous donne pour mission de lire 40 panneaux donnant des astuces pour dresseurs et dresseuses (Basic Literacy A). Dans la maison la plus en haut et à droite du même ilot, un veil monsieur vous propose un échange : un sabelette (sandshrew) de type glace (ice), que vous pouvez obtenir après avoir fini la mission The Food Thief, contre un couaneton (ducklett), qui s'avère être intéressant par plusieurs aspects (bons IVs, porte l'objet Quick Claw, et a le talent Keen Eye qui est utile contre le champion d'arène de la ville).

En sortant de la ville par la gauche, où il y a 2 rangés parallèles d'arbres, Zygarde Researcher A vous saute dessus. Il constate que vous avez un Super Cube et il vous amène de force chez lui. Sa femme, Zygarde Researcher A, vous apprend que le pokémon Zygarde serait apparu à Borrius et que c'est un pokémon de Kalos qui apparait quand l'écosystème est en danger. Elle trouverait sympathique vous les aidiez. Le voulez-vous ? Oui, c'est bien. Non, vous êtes sûr ? Pas le choix encore une fois, ce sera oui, ou la boucle infinie. Le chercheur améliore alors votre Super Cube pour collecter des éléments relatifs à Zygarde. Quand vous en aurez au moins 10%, il vous demande de revenir les voir. Dans votre journal de missions (accessible avec Start), c'est The Powerhouse of the Cell. En sortant, descendez, y compris les marches, et au bord de l'eau récupérer le premier pourcent. Vous pourriez ensuite aller de nouveau sur le pont de gauche et enchainer avec le chemin du bas pour ramasser Awakening. Maintenant vous pourriez vous faire l'arène de la ville (qui est sur l'ilot en haut à gauche) ou d'abord vous renforcer via la route 3 et le paradis floral.

Par le haut de Dresco Town, il y a la route 3. À son début en partant de cette ville, il y aura un premier ilot, vous pourrez le traverser par les herbes ou affronter Camper Ethan. Après ça, il y a par le haut un autre pont, et, après l'avoir passé, il y a la fillette Reli qui veut poké-combattre. Une fois les marches descendues, vous êtes sur une plage. Vous pouvez y affronter Sailor Trent. À gauche, il y a pêcheur Guy, lui aussi prêt à se battre, et en remettant vous trouverez 1% des cellules de Zigarde. À droite, Tuber Lola tourne en rond et se tient prête au poké-duel.

Par le haut, il y a de la verdure et plein d'arbres. En vous engoufrant dedans, vous serez au paradis des fleurs (nommé Flower Paradise en anglais). En haut à droite, il y a une dame qui a déjà pas mal de miel (honey), mais ses quantités ne lui suffisent pas, donc, si vous lui parlez, elle quémande votre aide (nom de mission : Honey Gather), en vous indiquant que vous pourriez en trouver sur des pokémons de l'espèce apitrini (combee) qui est trouvable dans le coin et avec plus de probabilité dans les fleurs bleues. Par le centre, il y a un petit monticule, qui permet d'accéder à un pont allant vers le nord. Après l'avoir traversé, descendez le monticule et à gauche collectez le pourcentage de cellules de Zygarde. En revanche, plus loin quelqu'un vous bloquera le passage sous le prétexte que vous n'avez pas prouvé votre valeur, probablement parce que vous n'avez pas encore le premier badge (qui s'obtient en vainquant le champion de l'arène).

L'arène de Dresco Town est sur l'ilot en haut à gauche. Dedans, le type juste à gauche vous donne l'objet "eau fraiche" (ou en anglais Fresh Water), qui soigne les points de vie d'un pokémon de 50, De plus, il vous indique la faiblesse de l'arène (à savoir les types feu et vol), ainsi qu'elle est dans le brouillard (ce que vous avez déjà pu avoir via le type de la ville voulant faire un échange) qui baisse la précision (à moins que le pokémon est le talent regard vif / keen eye, comme hoothoot (qui évolue au niveau 20 en noarfang) et fouinette / sentret, ou de lancer anti-brume / defog). En montant par la gauche, il y a le premier dresseur, à savoir gamin (Youngster) Doobie. Vous pouvez ensuite vous faire Camper Liam. Enfin, vous voila devant le champion Mirskle (mode difficile : floette, ortide), que vous devrez affronter en combat double. Une fois vaincu, il vous donnera le badge feuille (Leaf Badge), qui fait obéir les pokémons venant d'autrui obéir jusqu'au niveau 30, et la CT86 "Grass Knot".

Et là, la flicaille se pointe. Tous les gens de l'arène se cache. L'un des flics vous dit que le champion vendrait du zinc bien en-dessous de sa valeur de marché. Vous pouvez dire où il est allé ou pas. Avez-vous confiance dans la police ou êtes-vous plutôt ACAB (All Cops Are Bastards, traduction : tou·te·s les flics sont des enfoiré·e·s) ?

Allez maintenant parler au type à l'entrée de l'arène pour vous voir donner l'objet Grass Gem. En sortant, vous voyez au loin une personne bloquant une maison s'envoler et donc libérer le passage. Par rapport, à l'arène, c'est la maison tout en bas. Il y a à l'intérieur un vieux monsieur du nom de Arthur. Avec la télévision, vous pourrez revoir la scène introductive du jeu. Avec Arthur, vous apprendrez que le pouvoir de Hoopa qui a été scélé autrefois pourrait être libéré en réunissant les mêmes pokémons pour le processus inverse. Une personne du nom de Jax, et dont il est le grand père, apparait alors dans la maison et interrompt de fait la conversation. Il dit qu'il a vu des gens en noir aller vers le Cinder Volcano. Cela confirme l'hypothèse qu'avait formé Arthur : ils en ont après l'oiseau légendaire Sulfura (Moltres en anglais). Il lui demande de s'envoler vers Frozen Heights et d'amener ici le professeur Log. Quelques instants plus tard, ils sont tous les 2 là. À Jax est confié la mission d'arrêter les gens vêtus de noir. Le professeur Log se dit qu'il faudrait que vous reveniez à la maison et que vous manquez probablement à votre maman. Mais Arthur lui pense que vous acquéreriez de l'expérience en accompagnant Jax dans sa tâche. Ça convaint le professeur Log, qui s'occupe de prévenir maman.

Les missions

Le journal de missions

Comment obtenir le journal de missions ?

Le journal de missions s'obtient très tôt dans le jeu. Après votre enfermement, vous serez à la ville Frozen Heights. Là-bas vous devrez rendre visite à votre maman. Elle vous donnera le journal de missions.

Comment consulter le journal de missions ?

  1. Être dans le mode personnage incarné se déplaçant dans le monde ouvert (donc hors combat, pas durant une scène, etc.)
  2. Appuyer sur le bouton "Start" du point de vue du jeu
  3. Appuyer sur la flèche droite du point de vue du jeu
  4. Déplacer (si nécessaire) le curseur sur Missions
  5. Appuyer sur le bouton "A" du point de vue du jeu

Liste des missions

The Food Thief

À Bellin Town, dans la maison en haut à droite, il y a un adulte et une fillette. Parlez à l'adulte. Cela déclenchera une petite scène de vol de nourriture par un pokémon glace. Pour y remédier, vous est confié la mission de le poursuivre et de récupérer ce qui a été volé.

En sortant de la maison, vous voyez le pokémon voleur aller vers Icicle Cave. Au 4ème étage de celle-ci, dont est direct l'accès par Bellin Town / la route 1, vous le voyez contre une paroi et une cavité apparait. Entrez-y, descendez les marches, admirez à droite si vous le souhaitez l'énorme et mystérieuse tablette de pierre, et par le haut passer par le passage comme le pokémon glace. Cela vous fait sortir de la grotte, dans un endroit sans échappatoire pour le pokémon fuyard. Il n'a alors d'autre choix que de vous affronter. C'est un sablaireau de type glace, que le jeu vous empêchera de capturer si vous le souhaitiez (It's no good! The Pokémon can't be caught!).

Une fois vaincu, le gars qui vous a confié la mission fait son apparition. Il vous suivait ! Maintenant que le pokémon est trop faible pour s'enfuir, il exige de lui qu'il lui rende la bouffe, mais l'homme se rend compte que le pokémon a volé pour ses ami·e·s et sa famille. En fait, quelqu'un leur apportait de la nourriture, mais pour une raison inconnue cette personne n'est plus dans les parages et donc ces pokémons sont en manque. Il lui propose de devenir son pokémon et ainsi de l'aider à gagner des sous en combattant, pour en échange lui fournir ce dont lui et les siens ont besoin. Ce que le pokémon accepte, en ayant certes en théorie le choix, mais pas vraiment en pratique, un bel exemple d'une méprise courante de la théorie du contrat (que l'on retrouve à tout hasard avec le salariat, au sens de Karl Marx et non de Bernard Friot). Ensuite l'humain vous remercie et en récompense il vous remet la CT56 permettant d'apprendre Hone Claws (aiguisage en français) et vous informe que ça vous serait utile contre le champion de l'arène de Dresco Town.

The Powerhouse of the Cell

Les emplacements

Don't Turn Off the Power

À Dresco Town, il y a sur l'ilot central une statue de Sulfura. À droite, il y a une maison accessible par un pont. Dans celle-ci, il y a un gamin. C'est lui qui donne la mission.

Pour l'accomplir, il faut faire 100 sauvegardes. Ça doit être fait via le mécanisme du jeu. En effet, le mécanisme de sauvegarde d'état que propose certains émulateurs ne peut être repéré par le jeu et donc les sauvegardes réalisées par ce biais ne comptent donc nullement. Dans le journal des missions, vous est indiqué le nombre restant à réaliser.

Basic Literacy A

À Dresco Town, il y a sur l'ilot central une statue de Sulfura. À gauche, il y a un pont. Après l'avoir emprunté, vous pouvez descendre, puis arriver près de l'eau via des marches descendantes. Là il y a quelqu'un et c'est lui qui vous donne la mission. Elle consiste à lire 40 panneaux informatifs.

Les emplacements des panneaux informatifs

Honey Gather

Au paradis floral (Flower Paradise), il y a une dame dans les fleurs et c'est elle qui donne la mission. Depuis la route 3, elle est en haut, à droite après le monticule du pont. Sa demande est que vous lui donniez 3 unités de l'objet "miel" (qui en anglais se traduit par honey). Elle indique que l'on peut en trouver sur des pokémons de l'espèce apitrini (combee) qui est trouvable dans le coin et avec plus de probabilité dans les fleurs bleues.

Les lieux

Les villes

Frozen Heights

Frozen Heights est la première ville du jeu. C'est là que réside votre maman et le professeur Log. Sur la carte, elle se situe en haut au milieu.

Bellin Town

Bellin Town est la seconde ville de l'aventure. Depuis Frozen Heights, on peut y accéder depuis la route 1.

Dresco Town

Dresco Town est la troisième ville dans le scénario proposé par le jeu. C'est là qu'il y a la première arène.

Des astuces

Avancer vite

Désactiver les animations de combat

En jeu, donc après avoir démarré une partie, en appuyant sur le bouton "start", vous accéderez au menu principal. Dans celui-ci, sélectionnez "Options". À l'intérieur, dans Battle Options, mettez Battle Effects à off. Ainsi les combats sont plus rapides.

Accélérer l'émulation

Certains émulateurs permettent d'accélérer la vitesse de l'émulation. Cela permet évidemment d'avancer plus vite, mais il faut une machine assez puissante et ne pas mettre non plus une accélération trop grande.

Le pokédex

Remarques préalables

Le pokédex des pokémons sauvages

Numéro Nom en anglais Nom en français Forme(s) Localisation(s)
019 Rattata Rattata route 2
027 Sandshrew Sabelette glace à l'extérieur de Icicle Cave, par le passage de la mission sur le voleur de bouffe (The Food Thief)
041 Zubat Nosferapti Icicle Cave
098 Krabby Krabby route 3
161 Sentret Fouinette route 3
163 Hoothoot Hoothoot route 2
220 Swinub Marcacrin Icicle Cave
225 Delibird Cadoizo route 1
238 Smoochum Lippouti Icicle Cave
278 Wingull Goelise route 3
296 Makuhita Makuhita Icicle Cave
298 Azurill Azurill route 2
309 Electrike Dynavolt route 2
361 Snorunt Stalgamin route 1
363 Spheal Obalie Icicle Cave
399 Bidoof Keunotor route 3
415 Combee Apitrini Flower Paradise
418 Buizel Mustebouée route 3
422 Shellos Sancoki route 3
447 Riolu Riolu route 2
513 Pansear Flamajou Flower Paradise
515 Panpour Flotajou Flower Paradise
524 Roggenrola Nodulithe Icicle Cave
529 Drilbur Rototaupe Icicle Cave
559 Scraggy Baggiguane route 2
582 Vanillite Sorbébé route 1
669 Flabébé Flabébé Flower Paradise
712 Bergmite Grelacon Icicle Cave
741 Oricorio Plumeline Flower Paradise
742 Cutiefly Bombydou Flower Paradise
759 Stufful Nounourson route 2
764 Comfey Guérilande Flower Paradise
774 Minior Meteno route 1

L'émulation

Les ROMs

Une ROM pour GameBoy Advance a souvent ".gba" pour extension. Ce n'est pas un format compressé, donc on peut vouloir compresser pour économiser de la place (par exemple avec GZIP ou BZIP2), mais les émulateurs ne gèrent pas nécessairement le fait de décompresser tout seul et d'une manière transparente les jeux compressés et ne gèrent que certains formats de compression pour ceux ayant cette fonctionnalité.

Les émulateurs

mGBA

mGBA est un émulateur libre pour la GameBoy Advance. Il fonctionne sur des systèmes d'exploitation "classiques" (au moins GNU/Linux, *BSD, Windows et macOS) et aussi sur des consoles de jeu (Nintendo Wii, Nintendo 3DS et Nintendo Switch, ainsi que la PlayStation Vita !). Il a un fontral en Qt et un autre en SDL. Son code source est mis à disposition selon la Mozilla Public License Version 2.0.

Paquets pour mGBA

VisualBoyAdvance

VisualBoyAdvance est un émulateur pour la GameBoy Advance sous licence publique générale GNU 2.0 (c'est donc du logiciel libre). Malheureusement il est au point mort, mais il existe des versions dérivées qui continuent le développement (dont VBA-M). Il a un frontal basique en SDL et un autre plus riche en GTK.

Paquets pour VisualBoyAdvance

VisualBoyAdvance-M

VisualBoyAdvance-M est une suite de VisualBoyAdvance. Il y a un frontal en SDL et un autre en WxWidgets (qui remplace celui en GTK).

Le code source est disponible sur GitHub de Microsoft. C'est du C++ et CMake est utilisé pour la construction, ça n'a donc rien de surprenant. Si on fait la compilation et l'installation soi-même, checkinstall permet d'installer proprement sous la forme d'un paquet et permettra ainsi de désinstaller simplement avec le gestionnaire de paquets du système d'exploitation.

Paquets pour VisualBoyAdvance-M

Mednafen

Mednafen est un émulateur pour plusieurs machines, dont la GameBoy Advance de Nintendo. Pour cette dernière, il n'a pas de moteur d'émulation propre et en a donc repompé un tiers qui est libre. Il utilise OpenGL et SDL. C'est un logiciel libre. Il utilise de multiples licences d'après le paquet Debian (dont la GPLv2 et la LGPLv2).

Paquets pour Mednafen

Utilitaire pour l'émulation

QJoyPad

Les émulateurs reconnaissent généralement, si ce n'est toujours, bien le clavier et la souris. En revanche, c'est moins souvent le cas pour les manettes, en particulier pour les émulateurs qui sont morts depuis plusieurs années. Pour contrer cela, on peut faire en sorte que les touches d'une manette agissent comme un clavier, en associant chaque touche voulue de la manette à une touche d'un clavier.

QJoyPad est un logiciel libre qui permet de faire cela. Au moment d'écrire ces lignes (c'est-à-dire en début 2020), le ou les gens le faisant n'ont la prétention que de gérer les systèmes GNU/Linux avec X, mais il est à priori probable d'arriver à le faire tourner sur un système BSD avec X. À moins que cela change à l'avenir, il ne gèrerait donc pas Wayland. Il est fait avec Qt, d'où son nom. Pour ce qui est de la licence, c'est à 100% de la GPL.

Paquets pour QJoyPad

Licence de ce document

Ce document (dont son code source) a été fait par Nicola Spanti. Il est mis à disposition selon les termes de la licence Creative Commons BY-SA 4.0, la licence de documentation libre GNU 1.3 et la licence publique générale GNU (version 2.0 et 3.0). Vous pouvez choisir la licence qui vous convient le plus et dans la version que vous préférez si plusieurs sont proposées. Les licences citées autorisent l'utilisation pour tous les usages, la modification, et le partage quelque soit la forme (code HTML, PDF, impression papier, etc.) et le canal (Internet, clé USB, brochure, journal, livre, etc.) dont sa nature (centralisé, pair-à-pair, commercial, etc.) que cela soit une version originale ou modifiée.