Installer Replicant 6.0 sur un GT-i9300 (Galaxy S3)

Avertissements

Installation

Préparation pour la vérification des signatures avec GnuPG

Installer GnuPG

Pour vérifier les fichiers, vous aurez besoin de GnuPG, une implémentation libre d'OpenPGP. Debian fournit ce logiciel via le paquet gnupg (que vous pouvez installer avec les droits root/SuperUtilisateur avec apt-get install gnupg ou aptitude install gnupg ou apt install gnupg). Les distributions basées (directement ou non) sur Debian (comme Trisquel, gNewSense, Ubuntu ou Mint) fournissent généralement également ce paquet et les mêmes méthodes d'installation de celui-ci.

Ajouter la clé GnuPG de Replicant

Le projet Replicant indique ses clés (publiques) sur son site web. Au moins pour les images de la version 6.0 0001, la clé expire le 19/02/2019 et a 0F30 D1A0 2F73 F70A 6FEE 048E 5816 A24C 1075 7FC4 pour empreinte.

Vous pouvez récupérer la clé via Internet avec la commande gpg --recv-key '0F30 D1A0 2F73 F70A 6FEE 048E 5816 A24C 1075 7FC4'. Si c'est un échec et que le message est "pas de serveur de clefs connu", c'est qu'il faut indiquer un serveur de clés (avec l'option --keyserver address).

Vous pouvez aussi la récupérer d'abord via le lien sur le site web de Replicant. En anglais, elle est appelée GPG signing key. Ensuite, elle peut être importée avec gpg --armor --import chemin/vers/cle.asc.

Télécharger les fichiers

  1. Téléchargez tous les fichiers pour l'appareil pour la version 6.0 (ou une version plus récente mais vous devrez peut être ne pas suivre scrupuleusement ce tutoriel)
  2. Vérifiez la signature des fichiers avec gpg --armor --verify chemin/vers/replicant-6.0-i9300.zip.asc chemin/vers/replicant-6.0-i9300.zip et gpg --armor --verify chemin/vers/recovery.img.asc chemin/vers/recovery.img (les fichiers avec l'extension asc sont les signatures)
  3. Vérifiez que les vérifications ne renvoient pas une ou des erreurs, dans le cas contraire n'installez rien
  4. Vérifiez les sommes de contrôle SHA-256 avec sha256sum -c i9300.sha256
  5. Vérifiez que la vérification est un succès, dans le cas contraire n'installez rien

Si tout c'est bien passé, vous avez normallement des fichiers valides. La validité des fichiers est cruciale puisque ceux-ci vont être "injectés" sur votre appareil.

Installer Heimdall

Heimdall est un logiciel libre pour flasher des appareils (notamment certains de Samsung). Il fonctionne au moins sur GNU/Linux, Apple macOS et Microsoft Windows. Son code source est disponible sur GitHub. Vous avez peut être entendu d'Odin, c'est un logiciel privateur fait par Samsung qui est similaire par ses fonctionnalités, il aurait fuité par inadvertance et ne fonctionne que sous Windows.

Vous pouvez utiliser une des méthodes suivantes pour installer Heimdall, mais il en existe peut être d'autres.

Copier les fichiers sur l'appareil

Il y a au moins 3 manières de copier les fichiers sur l'appareil : en utilisant directement le stockage de l'appareil, en utilisant une carte microSD, ou en utilisant ADB.

Copier les fichiers via USB

  1. Assurez vous que l'appareil a fini de démarrer (y compris le système d'exploitation)
  2. Connectez le cable USB à votre ordinateur avec les fichiers et l'ordinateur qui doit les recevoir
  3. Activez USB mass storage ou MTP sur l'appareil devant revecoir les fichiers
  4. Si ce n'est pas fait automatiquement, montez le stockage de l'appareil sur l'ordinateur ayant les fichiers
  5. Copiez replicant-6.0-i9300.zip sur l'appareil (de préférence à la racine pour qu'il soit facile à retrouver)
  6. Démontez d'une manière logicielle le stockage de l'appareil
  7. Désactivez USB mass storage ou MTP sur l'appareil
  8. Débranchez le cable

Copier les fichiers via une carte microSD

La carte microSD doit être compatible avec votre appareil. Vous devriez la tester avant de copier des fichiers dessus pour celui-ci. Si elle ne marche, c'est peut être à cause du système de fichiers. Dans le doute ou en cas de problème avéré, faite une copie des données de celle-ci sur un périphérique externe, puis formattez la en FAT32 (par exemple avec GParted).

Pour le Galaxy S3, une carte microSD peut être insérée dans son "dos". Il faut enlever la coque en plastique (par exemple avec vos ongles, il n'y a aucune vice). Le port pour la carte microSD se trouve en bas de la batterie et à coté de celui pour la carte microSIM.

  1. Connectez la carte microSD à l'ordinateur ayant les fichiers (au besoin il existe des adapteurs sous forme de carte SD et de clé USB)
  2. Si ce n'est pas fait automatiquement, montez la carte microSD
  3. Copiez replicant-6.0-i9300.zip sur l'appareil (de préférence à la racine pour qu'il soit facile à retrouver)
  4. Démontez d'une manière logicielle la carte microSD
  5. Enlevez la carte microSD de l'ordinateur ayant les fichiers
  6. Insérez la carte microSD dans l'ordinateur n'ayant pas les fichiers et sur lequel vous voulez installer Replicant

Copier les fichiers via ADB

Débrouillez vous ou écrivez cette partie !

Passer l'appareil en "download mode"

Pour flasher l'appareil avec Heimdall (ou Odin), il faut que l'appareil soit en "download mode" (c'est un mode a priori spécifique à des appareils Samsung, mais il pourrait être repris par d'autres si ce n'est pas déjà le cas).

  1. Assurez vous que l'appareil est éteint (ce n'est pas le cas du mode veille même dans une potentielle version prolongée)
  2. Assurez vous que le cable USB est déconnecté de l'appareil (sur lequel vous souhaitez installer Replicant)
  3. Démarrez l'appareil en appuyant simultanément sur le bouton pour baisser le volume audio (la partie basse du bouton pour le volume qui est sur le coté gauche), la touche "maison" (le bouton physique en bas de l'écran qui est entre les touches tactiles menu et précédent), et le bouton de démarrage/arrêt (ou power en anglais) (qui est sur le coté droit)
  4. En gardant les boutons enfoncés, attendez que l'appareil affiche un message d'avertissement (Warning en anglais)
  5. Confirmez que vous voulez installer un système d'exploitation (abbrégé OS en anglais pour Operating System) (avec le bouton pour augmenter le volume)
  6. Assurez vous que l'appareil est en "download mode"
  7. Connectez l'ordinateur en "download mode" et l'ordinateur avec Heimdall (ou Odin) via USB

Installer les images

Tout est enfin prêt ! Il est temps de passer à l'installation (qui ne devrait durer que quelques minutes).

  1. Installez l'image du recovery avec la commande heimdall flash --BOOT chemin/vers/recovery-i9300.img --RECOVERY chemin/vers/recovery-i9300.img (en annexe vous pouvez consulter un exemple de flash réussi)
  2. Assurez vous que l'appareil redémarre sur le recovery.

Réinitialisation d'usine

  1. Sélectionnez "Factory reset"
  2. Sélectionnez "Wipe data (keep media)"
  3. Confirmez la suppression des données en sélectionnant "Yes"
  4. Retournez au menu général, en utilisant la touche "précédent" si nécessaire
  5. Sélectionnez "Apply update"

Installer le zip

Installer le zip avec la mémoire interne
  1. Sélectionnez "Choose from emulated"
  2. Sélectionnez le zip du système (dont le nom par défaut est "replicant-6.0-i9300.zip") (qui se trouve peut être dans le dossier "0")
  3. Confirmez l'installation
Installer le zip avec une carte microSD
  1. Sélectionnez "Choose from sdcard1"
  2. Sélectionnez le zip du système (dont le nom par défaut est "replicant-6.0-i9300.zip") (qui se trouve peut être dans le dossier "0")
  3. Confirmez l'installation
Installer le zip avec ADB

Il faut que soit installé ADB. Sous Debian, il y a le paquet adb ou android-tools-adb.

  1. Sélectionnez "Apply from ADB"
  2. Sur le PC avec ADB surlequel Replicant ne va pas être installé, utilisez la commande suivante dans un terminal : adb sideload chemin/vers/replicant-6.0-i9300.zip
  3. Assurez vous que le fichier est bien en cours de transfert et que l'opération aboutie

Finir l'installation

  1. Allez dans le menu général (du recovery), en appuyant sur le bouton "précédent" si nécessaire
  2. Sélectionnez "Reboot system now" pour que l'appareil redémarre
  3. Profitez de Replicant, un système d'exploitation entièrement libre !

Applications pré-installées

Trucs et astuces

Changer la langue

Il se peut qu'après l'installation votre système ne soit pas dans votre langue favorite. En effet, il est probable que la langue par défaut soit l'anglais. Néanmoins, la traduction en français est incluse. Pour changer la langue, ouvrez l'application "Paramètres" ("Settings" en anglais), allez dans "Langue et saisie" ("Language & input" en anglais) de la partie "Système" ("System" en anglais), puis cliquez sur "Langue" ("Language" en anglais) et sélectionnez la langue que vous souhaitez (avec la spécificité régionale s'il y a en une).

La vibration au toucher sur les boutons physiques

L'usage des boutons "menu" et "précédent" est courant sur Android. On peut souhaiter qu'il y ait une vibration quand on les utilise ou pas. Il y a une option pour cela. Pour modifier sa valeur, ouvrez l'application "Paramètres", ensuite allez dans "Sons" de la partie "Appareil", enfin (dans la partie "Vibreur") appuyez sur "Viber au toucher" (curseur grisé = désactivé et curseur vert-bleuté = activé).

Le menu marche/arrêt apparait après un appui prolongé sur le bouton "marche/arrêt" (ou "power" en anglais). Par défaut, il permet de : "Éteindre", "Redémarrer", (passer en) "Mode Avion", et changer d'utilisateur ou d'utilisatrice. Il est possible de lui enlever toutes ses fonctions, hormis "Éteindre". Il est également possible de lui ajouter : (prendre une) "Capture d'écran", "Rapport de bug" (si c'est activé dans les paramètres de développement), et "Panneau du son" (qui a 4 boutons : "Aucune interruption", "Prioritaires uniquement", vibrer, et son). Pour configurer ce menu, il faut ouvrir l'application "Paramètres", puis sélectionner "Boutons" de la partie "Appareil", et ensuite cliquez sur "Menu marche/arrêt" de la partie "Bouton marche/arrêt".

Ne pas permettre de lancer la caméra sans déverrouiller l'écran

Par défaut, il est possible de lancer la caméra sans déverrouiller l'écran, en appuyant 2 fois sur le bouton "marche/arrêt" (ou "power" en anglais). Si vous voulez changer cela, démarrez l'application "Paramètres", ensuite cliquez sur "Boutons" de la partie "Appareil", et ensuite passez de vert à grisé "Appuyer deux fois sur le bouton Marche/Arrêt pour lancer caméra" de la partie "Bouton marche/arrêt".

Avoir les droits root/SuperUser

Par mesure de sécurité, il n'est pas possible d'user des droits root/SuperUser par défaut. Il est néanmoins facile de les acquérir (et heureusement pour un système libre). Pour les activer, il faut ouvrir l'application "Paramètres", puis se rendre dans "Options pour les développeurs" de la partie "Système", ensuite cliquer sur "Accès root" et choisir la politique d'accès ("Désactivé", "Applications uniquement", "ADB uniquement", ou "Applications et ADB").

Désactiver les profils système

Replicant 6.0 permet de définir des profils (comme la version 4.2). Par défaut, il y a en 2 : "Par défaut" et "Silencieux". On peut bien entendu en rajouter. Mais on n'utilise pas forcément cette fonction, et dans ce cas autant la désactiver. Pour cela, il faut démarrer l'application "Paramètres", ensuite cliquer sur "Profils système" de la partie "Personnel", puis il faut faire passer le curseur (de droite) de vert-bleuté à grisé.

Sonnerie progressive pour les appels

Pour être sur de ne pas louper un appel, on peut souhaiter mettre fort le son pour les appels. Mais on peut ne pas aimer se recevoir tout d'un coup un son fort. Pour les personnes dans ce cas, il est possible d'activer la sonnerie progressive. Cela se passe dans "Sons" de la partie "Appareil" de l'application "Paramètres", puis avec "Sonnerie progressive" de la partie "Sons". Pour activer, il suffit que le curseur soit à droite en vert-bleuté. Il est possible de définir le volume de départ et la durée de progression du volume (en fonction d'un nombre de secondes).

Désactiver le NFC

Si on utilise jamais le NFC, il est inutile de le laisser activer. Pour le désactiver ou l'activer, il faut ouvrir l'application "Paramètres", puis cliquer sur "Plus" de la partie "Sans fil et réseaux", enfin il faut faire varier le curseur à droite de NFC de la partie du même nom.

Désactiver l'accès aux données de localisation

Replicant 6.0 pour le i9300 ne gère pas le GPS intégré. En effet, cela nécessiterait du logiciel privateur pour la puce BCM4751. Il en est de même pour le Wi-Fi, puisqu'il n'y a pas une version libre des micro-logiciels pour la puce BCM4334 (mais il y a le code dans le noyau). Or Android (6.0) ne sait récupérer la position géographique que directement avec la puce GPS ou indirectement avec les Wi-Fi aux alentours en demandant à un tiers. En installant du logiciel privateur ou faisant du logiciel libre pour le remplacer, vous pourriez arriver à avoir la localisation. Mais cela pourrait poser problème pour la vie privée, puisqu'il faudrait avoir confiance dans le système GPS ou un tiers. Il peut donc paraitre souhaitable de désactiver l'accès aux données de localisation. Pour cela, ouvrez l'application "Paramètres", puis allez dans "Localisation" de la partie "Personnel", enfin mettez le curseur à droite en vert-bleuté (cliquer dessus inverse son état).

Limiter le nombre de SMS par minute

L'application "SMS/MMS" peut comme son nom l'indique envoyer des SMS et MMS. Ce n'est pas nécessairement la seule. En effet, d'autres applications peuvent le faire, si vous avez donné l'autorisation ou qu'une faille de sécurité a été exploitée. Pour qu'une application ne fasse pas flamber votre forfait téléphonique ou se fasse passer pour vous dans le cadre d'une opération de hameçonnage, il est possible de fixer une limite au nombre de SMS par minute. Sous Replicant 6.0, cette limite est par défaut à 30 minutes avant d'exiger une confirmation. Si vous envoyez beaucoup de SMS, c'est peut être ce qu'il faut, voire pas assez. Pour les autres, il peut être prudent de la réduire. Pour configurer cette limite, il faut ouvrir l'application "Paramètres", puis cliquez sur "Sécurité" de la partie "Appareil", et enfin appuyer sur "Limiter l'émission de SMS" de la partie "Divers".

Supprimer les données et applications de l'utilisateur "Invité"

Pour supprimer les données et applications de l'utilisateur "Invité", ouvrez l'application "Paramètres", ensuite allez dans "Utilisateurs" de la partie "Appareil", puis cliquez sur "Invité" (ce qui vous fait utiliser cet utilisateur), enfin décendez la barre système du haut et scrollez vers le bas la notification "Invité" pour faire apparaitre le bouton "Retirer l'invité" qui fera demander confirmation.

Supprimer l'utilisateur "Invité"

Une des nouvelles fonctionnalités apportées par la version 6.0 de Replicant par rapport à la version 4.2 est la gestion multi-utilisateurs. Par défault, il y a un utilisateur "Invité". Il peut être utile si vous prêtez votre appareil (par exemple à un enfant). Mais il peut aussi vous être inutile. Pour le désactiver il faut passer par la ligne de commande en mode root, avec settings put global guest_user_enabled 0 (directement sur l'appareil) ou adb shell settings put global guest_user_enabled 0 (en passant par un autre ordinateur via ADB).

Désactiver l'interface graphique pour la gestion multi-utilisateurs

  1. Activez les droits root
  2. Installer un éditeur de texte (comme Turbo Editor) (à moins que vous puissiez et ayez envie d'utiliser nano ou vim dans un terminal)
  3. Ouvrez le fichier /system/build.prop avec un éditeur de texte
  4. À la fin, rajoutez fw.show_multiuserui=0
  5. Redémarrer l'appareil

Cela désactive juste l'interface graphique pour la gestion multi-utilisateurs. Il est toujours possible de changer d'utilisateur et d'en créer. pm create-user NOM permet d'en créer un via le terminal. am switch-user USER_ID permet de changer d'utilisateur/utilisatrice (avec les identifiants que vous pouvez trouver dans /data/system/users/). pm remove-user USER_ID permet de supprimer un·e utilisateur/utilisatrice.

Définir un nombre maximum d'utilisateurs/utilisatrices

  1. Activez les droits root
  2. Installer un éditeur de texte (comme Turbo Editor) (à moins que vous puissiez et ayez envie d'utiliser nano ou vim dans un terminal)
  3. Ouvrez le fichier /system/build.prop avec un éditeur de texte
  4. À la fin, rajoutez fw.max_users=1 (vous pouvez changer 1 par la valeur qui vous convient)
  5. Redémarrer l'appareil

Écran des applications sous forme compacte

Avec Replicant 6.0, le lanceur d'applications pré-installé organise par défaut l'écran des applications sous forme de "sections", c'est-à-dire avec une ligne par lettre. Avec Replicant 4.2, l'organisation était sous forme "compacte", les applications étaient dans une grille sans trou. Il est possible de revenir à un affichage compact. Pour cela, dans le lanceur d'applications, appuyez sur le bouton physique "menu", puis en bas à droite sur "Paramètres" (ou "Settings" en anglais), enfin cliquez sur "Style de tiroir" (ou "Drawer style" en anglais) de la partie "Paramètres de l'écran des applications" (ou "Drawer settings" en anglais) pour passer de "sections" à "compact" ou l'inverse. En dessous, il est possible de désactiver la barre de recherche si vous voulez encore plus vous approcher de l'interface par défaut de Replicant 4.2.

Calendrier hors-ligne

Par défaut sous Replicant 6.0, le seul moyen de créer un agenda est d'avoir un compte Exchange. C'est surtout utilisé dans les grosses organisations. De plus, si vous avez un compte Exchange avec votre employeur, vous n'avez pas forcément envie de lui donner vos événements qui ne le concernent pas.

La majorité des gens sous Android en 2017 n'ont pas le problème sur Android. En effet, ils utilisent un compte Google et les applications privatrices de celui-ci. Elles sont théoriquement installable sous Replicant. Mais si vous utilisez Replicant, vous n'avez probablement envie ni de les utiliser ni de contribuer au monstre Google.

Il existe heureusement au moins une application qui permet de créer des comptes non liés à un service Internet. Elle s'appelle Offline Calendar. Vous pouvez la télécharger via F-Droid. Si vous n'avez pas l'application F-Droid ou pas de connexion à Internet sur votre appareil sous Android, vous pouvez télécharger l'APK sur le site web de F-Droid (qu'il faudra ensuite transférer sur l'appareil et enfin installer si vous l'avez téléchargé avec un autre ordinateur).

Utiliser la LED arrière comme une lampe

Dans Replicant 4.2, il y avait une application lampe de poche avec un widget. Ce n'est plus le cas avec Replicant 6.0. Il y a néanmoins la fonction dans la barre système en haut sous l'appelation "Lampe de poche". On peut considérer que ce n'est pas pratique. Il existe des applications libres de lampe de poche pour avoir accès à cette fonction plus rapidement.

Parmi les applications libres faisant lampe avec la LED et disponible sur F-Droid, il y a notamment : Torch, Search Light, Torchlight, EasyLight, Open FlashLight, Torch, Lampe, Lampe de poche, et OI Flashlight. MrWhite fait lampe en allumant l'écran en blanc et met la luminosité au maximun. Strobe Light permet de faire clignoter la LED à un intervalle configurable.

Avoir un terminal pour shell texte POSIX

Pour les amoureux et amoureuses de la ligne de commande, et les autres, il est possible d'avoir un terminal pour shell texte POSIX ! Pour cela, ouvrez l'application "Paramètres", allez dans "Options pour les développeurs" (symbolisé par {}) de la partie "Système", enfin passez au vert "Terminal local" de la partie "Débogage".

Celui de Replicant 4.2 marche toujours. Il est disponible sur F-Droid. Il a l'avantage d'avoir plus d'options.

Le clavier par défaut n'est pas pratique dans un terminal : pas de touche tabulation pour la complétion, pas de flèche pour revenir à une commande précédente, etc. Il existe au moins un clavier libre pour remédier à cela, il se nomme Hacker's Keyboard et est disponible sur F-Droid.

Le shell par défaut est mksh, une implémentation libre de KornShell. Comme pour Replicant 4.2, GNU Bash est disponible avec la commande bash.

Optimiser l'explorateur de fichiers par défaut

Par défaut, l'explorateur de fichiers pré-installé calcule des statistiques de dossiers et fait des aperçus (pour les images, les sons, et les vidéos). Cela peut être utile, mais n'est nullement nécessaire. On peut donc souhaiter alléger l'appareil d'au moins une de ces tâches. Pour cela, il faut ouvrir l'explorateur de fichiers pré-installé, puis cliquez en haut à gauche sur les 3 barres horizontales parallèles, ensuite appuyez sur l'encrenage en bas à gauche dans le panneau qui a été ouvert, et enfin se rendre dans la partie "Paramètres généraux" pour changer les options.

Prendre une capture d'écran

Voir le wiki de Replicant

Utiliser le compositeur graphique llvmpipe

Voir le wiki de Replicant

Annexes

Exemple du résultat du flash avec Heimdall

Heimdall v1.4.1

Copyright (c) 2010-2014 Benjamin Dobell, Glass Echidna
http://www.glassechidna.com.au/

This software is provided free of charge. Copying and redistribution is
encouraged.

If you appreciate this software and you would like to support future
development please consider donating:
http://www.glassechidna.com.au/donate/

Initialising connection...
Detecting device...
Claiming interface...
Setting up interface...

Initialising protocol...
Protocol initialisation successful.

Beginning session...

Some devices may take up to 2 minutes to respond.
Please be patient!

Session begun.

Downloading device's PIT file...
PIT file download successful.

Uploading BOOT
100%
BOOT upload successful

Uploading RECOVERY
100%
RECOVERY upload successful

Ending session...
Rebooting device...
Releasing device interface...