Comment combiner ordinateur de poche avec interface tactile et éthique

Les ordinateurs de poche avec des interfaces tactiles sont largement répandus. Un certain nombre sont des ordinateurs avec un périphérique téléphonique. Certains les appellent "téléphones intelligents" ou "smartphones". Pourtant ces appareils sont tous aussi bêtes que leurs prédécesseurs. De plus, ce ne sont pas plus des téléphones que des écrans, des appareils photos, des lampes torches, des enceintes, des micros, etc. En effet, ce sont des ordinateurs dont un de leurs nombreux périphériques est une antenne pour le réseau téléphonique. Bien entendu, il y a d'autres types d'appareils dans ce genre, comme des "montres", des "agendas" ou des "consoles de jeux vidéo". Si autant de gens utilisent ces appareils, ce n'est pas par obligation, mais c'est parce qu'ils sont pratiques.

Vouloir améliorer son confort et faire plus sont des buts "normaux" de l'homme. Néanmoins, la progression de ces buts n'est pas un objectif ultime sain. D'autres choses (comme la liberté, la vie privée, le respect des autres et la pérennité de notre environnement) comptent, un équilibre doit donc être choisi par chacun en fonction de ses convictions.

Cet article a été mis à jour pour la dernière fois en janvier 2015. Il est possible que certains éléments aient changé dans le bon sens avec le temps.

En effet, des ordinateurs de poche avec des interfaces tactiles posent des problèmes dans certains domaines.
Certaines personnes qui contribuent à assembler ces appareils, à extraire ou à collecter ces ressources ne sont pas respectées : sécurité précaire, pressions, cadences infernales, grand nombre d'heures de travail, enfants, etc. Cela a par exemple été mis en évidence par Cash investigation avec Les secrets inavouables de nos téléphones portables, ainsi que le jeu non libre Phone Story (qu'Apple a censuré).
Certains appareils et logiciels ne respectent pas nos libertés, nos vies privées ou ont des comportements malveillants. C'est pourquoi ils sont parfois comparés à des tyrans ou des prisons. On peut citer de nombreux exemples comme les iDevices et iOS d'Apple, le système d'exploitation Windows Phone et les appareils vendus sous ce système, Amazon Kindle Swindle, la Sony PS Vita, les ordinateurs portables de Nitendo (comme la DSi ou la 3DS).
Il y a également les problèmes de gestion des déchets et du recyclage.
De plus, de nombreuses entreprises qui produisent ces objets font en sorte de limiter leurs impôts.
Si vous vous sentez concerné par au moins un des problèmes évoqués, il y a heureusement des solutions.

Des solutions

Être sur d'éviter tout problème éthique

Une méthode radicale et efficace pour éviter ces problèmes est de ne pas acheter et de ne pas utiliser ces appareils.

L'occasion

Acheter des appareils d'occasion offre plusieurs avantages éthiques.

Réparer

Des sites web, comme des forums et iFixit, peuvent aider à connaitre la réparabilité, la robustesse et des méthodes de réparations.

Des appareils produits avec le respect des travailleurs

Il y a au moins Fairphone qui semble réellement tenir compte du respect des travailleurs de ses ordinateurs de poche avec interfaces tactiles. Malheureusement, au moins pour la première génération, peu d'attention a été portée sur le logiciel libre et la capacité de mise à jour du système d'exploitation.

Vie privée

S'il n'y avait que 3 choses à retenir, ce serait : logiciels libres, conservation de ses données uniquement sur ses appareils et chiffrement. Le projet Replicant explique bien les problèmes de sécurité et de vie privée qui vont avec.

Il ne faut également pas oublié que les réseaux mobiles des opérateurs téléphoniques permettent par nature de localiser les appareils connectés sans même leurs coopérations (même quand ceux-ci n'envoient ou ne reçoivent aucune donnée). Cette localisation peut être faite en temps réel sur un grand nombre d'appareils, elle peut potentiellement servir à intimider des manifestant·e·s. D'une manière générale, les puces baseband (qui servent à interagir avec les réseaux téléphoniques) sont presque toujours (du moins en 2016) gérées par du logiciel non libre qui a plus de probabilités (que du logiciel libre) de contenir des fonctionnalités malveillantes (qui ne sont pas enlevables par n'importe quel programmeur bien veillant, ce qui serait possible avec du logiciel libre). De plus, il ne faut pas oublier que les ordinateurs avec une fonction téléphone sont souvent bardés de capteurs qui sont parfois utilisables via les puces baseband. C'est pourquoi Richard Stallman considère que les téléphones mobiles sont un "rêve de Staline". Connecter le moins possible ses appareils aux réseaux mobiles téléphoniques ou éteindre les appareils est donc bon pour la vie privée, mais cela peut ne pas être suffisant.

Les logiciels libres

Les logiciels libres sont essentiels à la liberté dans la vie numérique. De plus, ils peuvent être mis à jour potentiellement indéfiniment, étant donné qu'il n'y a pas à attendre qu'un propriétaire de logiciel(s) le fasse. Si vous ne connaissez pas ou peu le sujet, vous trouverez de nombreux textes, discours et vidéo via Internet. Richard Stallman est le créateur et un ardent défenseur de ce concept, c'est pourquoi il l'explique très bien. De nombreux discours et vidéos sont disponibles sur le site web du projet GNU, dont une très synthétique conférence de 15 minutes en anglais et une plus longue en français.

Il existe des systèmes d'exploitation entièrement libres, certains basés sur GNU et d'autres non. Malheureusement, ils ne sont pas tous adaptés pour être utilisé avec de petits écrans tactiles. De plus, certains pilotes libres dont vous aimeriez pouvoir profiter n'existe pas encore ou par sur un système entièrement libre de votre choix. Il ne faut également pas oublier qu'un bootloader (ou chargeur d'amorçage) est un logiciel qui comme les autres peut être libre. La puce baseband ne fait pas non plus exception.

Systèmes d'exploitation libres

Replicant est une version modifiée d'Android pour être entièrement libre (dont les pilotes et firmwares). De plus, ce projet essaye de supporter des appareils avec des bootloaders libres. Au moins en 2014, cela semble être le meilleur système d'exploitation pour appareils mobiles avec écran tactile si la liberté est le premier critère.

Si vous utilisez Android avec les services Google, vous pouvez arrêter d'utiliser ces applications et services. C'est moins bien que d'utiliser Replicant, mais c'est plus facile et cela peut être une première étape. Boot 2 Gecko (souvent rebrandé Firefox OS) ne semble malheureusement pas mieux que Android sans Google. Ubuntu ne parait pas non plus meilleur que Android sans Google.

Contribuer aux logiciels libres

Peut être trouvez vous que certains logiciels libres ne sont pas assez aboutis ou n'existent pas. Malheureusement, il n'y a pas de miracle, ils ne se créeront pas et ne s'amélioreront pas tout seul. Mais vous pouvez en créer et contribuer à certains déja existants. Si vous ne savez programmer, ce n'est pas un problème, il y a d'autres manières d'aider (une vidéo existe aussi sur le sujet).

Donner pour les logiciels libres

Voici une liste non exhaustive d'organisations et projets éthiques, qui contribuent à des logiciels libres pour ordinateurs de poche avec interfaces tactiles, que vous pourriez aider à financer :

Voici une liste non exhaustive d'autres organisations et projets pas entièrement éthiques, mais qui contribuent à des logiciels libres pour ordinateurs de poche avec interfaces tactiles :