Pablo Servigne et les animaux non-humains

Pablo Servigne est un chercheur écologiste. Cela l'a amené à être un collapsologue (ou effrondementologue pour les personnes anti-franglais). Il a un penchant pour l'anarchisme (qui est différent de l'anomie).

Dans le monde futur qu'il pronostique, il y aura de moins en moins d'énergie fossile utilisée par l'humain, ce qui fatalement engendrera des changements significatifs par rapport au début du 21ème pour le système alimentaire mais aussi plus globalement. De plus, il envisage sérieusement et scientifiquement un effondrement potentiellement brutal des sociétés thermo-industrielles qui pourrait faire jusqu'à des milliards de morts humains. Il est pour l'exploitation des animaux non-humains, mais cela peut se comprendre étant donné ce qui l'envisage futurs imaginables. Il est en faveur de la permaculture, dont notamment les 2 co-fondateurs (Bill Mollison et David Holmgren) prônent l'exploitation des animaux non-humains d'une manière welfariste.

Livres

Une autre fin du monde est possible

"Une autre fin du monde est possible - Vivre l'effondrement (et pas seulement y survivre)" a été publié en octobre 2018 aux Éditions du Seuil dans sa collection Anthropocène. Ce livre a été co-écrit avec Raphaël Stevens et Gauthier Chapelle. C'est une sorte de suite "philosophique" à "Comment tout peut s'effondrer - Petit manuel de collapsologie à l'usage des générations présentes".